logo Moov
           Nocomment
Macron en Chine: gros contrats en vue pour la France
(09-01-2018) - Emmanuel Macron espère mardi engranger une moisson de contrats au deuxième jour de sa visite en Chine, lors de laquelle il a appelé la France à s'adapter au défi économique posé par le géant asiatique.
-
-
© AFP

Reçu dans l'après-midi par son homologue Xi Jinping au colossal Palais du peuple bordant la place Tiananmen à Pékin, le président français comptait ramener à Paris une cinquantaine d'accords et de contrats, notamment sur le nucléaire civil et l'aéronautique.

"On n'a jamais été aussi proche d'un accord" pour fournir à la Chine un centre de retraitement nucléaire, a indiqué l'Elysée, avant une cérémonie de signature de plusieurs accords en présence des deux chefs d'Etat.

Ce chantier colossal, providentiel pour Areva, groupe français spécialisé dans l'atome civil, est évalué à au moins une dizaine de milliards d'euros.

Quant au réacteur EPR, construit par EDF dans le sud de la Chine, il devrait démarrer dans environ six mois, a fait savoir la présidence française. Ce serait le cas échéant le premier EPR opérationnel dans le monde, avant ceux en chantier à Flamanville (France) et en Finlande et qui ont subi de nombreux retards et surcoûts.

La France cherche à "rééquilibrer" ses relations commerciales avec la Chine, qui génère son plus gros déficit extérieur (30 milliards d'euros en 2016).

Paris espère notamment obtenir durant cette visite un meilleur accès au marché chinois pour ses produits agricoles (viande bovine, porcine, volaille, vins et spiritueux) ainsi que pour ses banques, et conclure des ventes d'Airbus et de moteurs Safran.

© AFP
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg