logo Moov
           Nocomment
Macron quitte Pékin sur un appel aux Européens et une commande pour Airbus
(10-01-2018) - Emmanuel Macron a conclu mercredi sa première visite en Chine sur un appel à la cohésion des Européens face à la "puissance de feu" de Pékin, dont le poids a été à nouveau illustré par une méga-commande pour Airbus, annoncée in extremis.
-
-
© AFP

Alors que le président français s'apprêtait à quitter la Chine en début d'après-midi après une visite d'Etat de trois jours, l'Elysée a annoncé que Pékin passait commande de 184 appareils A320. Le montant du futur contrat, qui porte surtout sur des modèles Neo, n'a pas été révélé, mais au prix catalogue, il atteindrait 18 milliards de dollars (15 milliards d'euros).

L'absence de commande à l'avionneur européen avait déçu mardi soir à l'issue du sommet entre M. Macron et son homologue chinois Xi Jinping, sommet accompagné de la signature de plusieurs accords commerciaux.

Airbus avait dû se contenter de signer un protocole d'accord en vue d'augmenter sa cadence de production de l'A320 en Chine, où il dispose d'un site d'assemblage.
L'accord le plus spectaculaire passé durant la visite présidentielle concerne Areva, qui a décroché la construction d'une usine de retraitement de déchets nucléaires sur le modèle du site existant à La Hague, dans le nord-ouest de la France.

Ce projet, négocié depuis dix ans, porterait sur au moins 10 milliards d'euros, un prix réduit sous la pression chinoise, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, présent dans la délégation.

Emmanuel Macron, qui a rencontré mercredi la communauté française à l'ambassade de France en Chine, a aussi annoncé la levée dans six mois de l'embargo qui pesait depuis 2001 sur la viande bovine française, à la suite de la crise de la vache folle.

Mais la visite du président français a été largement dominée par l'initiative chinoise des "Nouvelles routes de la soie", un colossal projet d'investissements dans les infrastructures à destination de l'Europe, qui fait parfois craindre de voir le régime communiste étendre son influence politique vers l'Ouest.

© AFP
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg