logo Moov
           Nocomment
La France renonce à l'Exposition universelle 2025, ses soutiens s'insurgent
(22-01-2018) - La Coupe du monde de rugby 2023, les jeux Olympiques 2024 mais pas l'Exposition universelle 2025: la France a retiré sa candidature à l'organisation de l'Expo invoquant le risque financier, au grand dam des promoteurs du projet.
-
-
© AFP

L'annonce a été faite dans un courrier adressé vendredi par le Premier ministre Edouard Philippe au comité d'organisation, révélé par le Journal du dimanche (JDD) et que s'est procuré l'AFP.

"J'ai décidé de ne pas donner suite à la candidature de la France à l'exposition universelle, qui sera retirée", écrit le chef du gouvernement à Pascal Lamy, président du Groupement d'intérêt public Expofrance 2025, après avoir déjà tranché cette semaine dans le lourd dossier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Le Premier ministre pointe notamment les "faiblesses structurelles" du modèle économique du projet français et précise que dans le contexte de "redressement de nos finances publiques", il refuse de "grever l'avenir (...) d'engagements supplémentaires non maîtrisés".

Le présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse (LR) a dénoncé une "décision précipitée, soudaine", le Premier ministre ayant "unilatéralement décidé que le modèle économique ne lui convenait pas".

"Je ne voudrais pas que finalement l'Etat recule sur tous les grands projets d'investissements structurants de ce pays", a-t-elle ajouté au Grand jury RTL/Figaro/LCI, disant sa crainte d'un abandon du projet de la ligne de métro 18 du Grand Paris Express alors que des arbitrages de l'exécutif sont attendus dans la semaine.

Jean-Christophe Fromantin (DVD), président du comité de candidature, a vivement réagi sur Twitter: "Je ne me retrouve pas dans cette France qui renonce, qui recule ou qui s'excuse".

"Incompréhensible" et "triste" que le Premier ministre "décide seul d’annuler un projet porté par les territoires depuis 7 ans", a aussi tweeté le vice-président du comité d'organisation, Luc Carvounas (PS).

L'Exposition "était l’occasion pour la France de s’adresser au monde, de réaffirmer ses valeurs universelles et de promouvoir ses talents culturels et scientifiques", a déploré le Parti socialiste, le pays n'ayant plus accueilli d'exposition universelle depuis 1900.

© AFP
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg