logo Moov
           Nocomment
Marc Ravalomanana récupère ses biens : Quid des 536 kg d’émeraude de la Société Quartz ?
(12-01-2017) - L’on a appris durant le procès que « Dada » avait acheté de force une pierre précieuse de 250 kg sans avoir payé la somme convenue. Cette affaire était à l’origine du bras de fer entre le régime TIM et « Quartz Madagascar ».
-
-
© Midi Madagasikara
L’arroseur arrosé. Plus d’un ont traité ainsi l’ancien président Marc Ravalomanana après le changement de régime de 2009. En effet, le numéro Un de l’Empire Tiko est considéré comme celui qui a initié la pratique politique qui consiste à la vengeance, au monopole sur tous les domaines, et aux répressions contre tout opérateur qui s’est aventuré à rivaliser avec le « Groupe Tiko ». Etaient victimes de cette politique du « kely tsy mba mamindro », entre autres, « Les trois frères » à Andrefan’Ambohijanahary et la Société « Quartz » qui opérait dans le secteur minier. Pour ne citer que ces deux entreprises. D’ailleurs, jusqu’ici, ces deux firmes appartenant à des opérateurs malgaches n’ont plus réussi à se redresser. Le 9 janvier dernier, l’ancien président Marc Ravalomanana a envoyé un huissier de Justice au domicile de l’ex-président de la Commission Défense et Sécurité du Conseil Supérieur de la Transition, Alain Ramaroson à Andoharanofotsy pour récupérer sa voiture Mercedes blindée dérobée durant la crise politique de 2009. Et ce, même si ce dernier se trouve en prison actuellement pour un autre affaire.

8 ans après les faits, l’ex-Chef d’Etat continue de rechercher ses biens disparus durant la crise. Ceci prouve que « Dada » est très rancunier. Faut-il rappeler que 14 camions appartenant à « Tiko Madagascar » ont déjà été récupérés. Bon nombre d’observateurs considèrent cette descente à Andoharanofotsy comme un avertissement contre tous les partisans de la Révolution orange qui ont participé à la lutte populaire de 2009 ayant abouti au renversement du régime TIM.

Indemnisation. Depuis son retour d’exil, Marc Ravalomanana n’a cessé de réclamer une indemnisation par rapport à ses biens dérobés en 2009. Qu’en est-il alors des victimes de l’acharnement du patron de l’Empire Tiko durant la période de 2002 à 2009. Quid par exemple de l’affaire des 536 kg d’émeraude appartenant à la Société « Quartz » qui ont été saisis par le régime Ravalomanana en 2008 ? Accusé d’avoir fait une fausse déclaration devant les autorités responsables, « Le Quartz » a été contraint de suspendre ses activités.

L’atelier, les magasins et la société ont été scellés et les carrières qui se trouvaient à Mananjary ont été fermées. Même si la famille a présenté des preuves et des documents officiels illustrant son innocence, et bien malgré l’intervention du Directeur général des Douanes à l’époque, Vola Razafindramiandra qui avait confirmé que « tous les documents liés à cette affaire (autorisation, déclaration et factures), sont en règle et que l’on ne peut rien reprocher à Quartz Madagascar en ce qui concerne l’exportation », la Gérante de ladite Société a quand même été jetée en prison.

Le 14 juin 2008, cette mère de famille de 66 ans a été arrêtée à l’aéroport sans mandat d’arrêt ni convocation ni aucun autre mandat officiel. Lors du procès, l’on a appris que Marc Ravalomanana qui était alors président de la République, avait acheté de force à la Société Quartz, une pierre précieuse de 250 kg, sans avoir payé la totalité de la somme convenue. L’on se demande désormais où sont passés les 536 kg d’émeraude appartenant à la société « Quartz » et que le régime Ravalomanana avait saisi ou dérobé (c’est selon) en 2008 ?

Davis R

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg