logo Moov
           Nocomment
CUA : Reprise de la démolition de la maison au-dessus du tunnel d’Ambanidia
(21-03-2017) - L’affaire de la maison sise au-dessus du tunnel d’Ambanidia continue de défrayer la chronique.
-
-
© Midi Madagasikara
Même après des navettes juridiques, les deux parties, en l’occurrence, la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) et le propriétaire campent sur leurs positions.

Rejeté. Le sursis à exécution de l’arrêté municipal portant démolition de cette maison, déposé par le propriétaire auprès du tribunal administratif a été rejeté vendredi dernier. Joint au téléphone sur les actions que la commune va entreprendre après ce rejet, le directeur de l’urbanisme et du développement (DUD) au sein de la CUA, Edison Razafintsihoarana, n’a pas hésité à exprimer sa détermination : « La partie demanderesse étant déboutée, nous n’attendons que la lettre de la juridiction administrative confirmant l’habilitation de la CUA à procéder à la démolition ».

Aucune négociation. Lalatiana Rakotondrazafy, une des membres du Conseil municipal a donné son avis par rapport à cette affaire. « La Commune ne devrait pas s’engluer dans cet engrenage dans la mesure où il s’agit d’une affaire familiale. Elle devrait observer uniquement les points qui sont conformes et non-conformes aux textes en vigueur », a-t-elle expliqué samedi dernier à Anosipatrana. « Il est clair que le terrain appartient bel et bien au propriétaire ; dans ce cas, sa situation reste régularisable », a-t-elle poursuivi. Justement concernant cette idée de régularisation, le DUD a été catégorique : « La CUA ne peut négocier, en aucun cas, les prescriptions d’urbanisme délivrées par le ministère en charge de l’Aménagement du Territoire. C’est une zone sensible donc non-constructible. Par voie de conséquence, il faut se conformer au droit positif ». Mais Lalatiana Rakotondrazafy de marteler qu’ « il ne s’agit pas d’une nouvelle construction car cette maison a été esquissée pendant la colonisation. Seulement, elle n’a pas été achevée car les travaux ont été arrêtés au niveau du premier étage ». Mais Edison Razafintsihoarana soutient que « c’est purement faux. D’ailleurs, la CUA dispose de toutes les photos probantes y afférentes depuis le mois d’octobre 2016 jusqu’à maintenant ».

Affaissement. Pour ce qui est de l’emplacement de la maison par rapport au tunnel d’Ambanidia, Lalatiana Rakotondrazafy a eu son mot à dire. « Cette maison est taxée par la commune d’être sise sur le tunnel d’Ambanidia alors qu’elle se trouve à 42 mètres de ce dernier », a-t-elle affirmé. De surcroit, pour elle, « si telle est l’observation de la CUA par rapport à cette maison, pourquoi ne pas démolir toutes les autres qui sont bâties juste au-dessus du tunnel ? ». Comme réponse, Edison Razafintsihoarana a avancé l’argument de l’affaissement. « En 2015, l’Etat a constaté l’affaissement du tunnel d’Ambanidia. Une maison a même été démolie par le ministère de l’Aménagement du Territoire. A partir de là, la CUA a sorti un arrêté y afférent appuyé par une note ministérielle selon laquelle c’est une zone non-constructible ». Affaire à suivre.

Aina Bovel

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg