logo Moov
           Nocomment
« Tiako i Madagasikara » : Nouvelle demande déposée à la Préfecture pour le 22 juillet
(17-07-2017) - Le Congrès régional de l’ancien parti au pouvoir prévu se dérouler à Mandritsara le 20 juillet prochain a également été annulé.
-
-
© Rafalia Henitsoa
Marc Ravalomanana persiste et signe. Après avoir été dispersés à coups de gaz lacrymogène par l’Emmoreg le 8 juillet dernier, les « zanak’i Dada » refusent de faire machine arrière. Une nouvelle « grande mobilisation » est prévue le 22 juillet prochain au stade municipal de Mahamasina. D’après les informations, une demande d’autorisation y afférente a déjà été déposée auprès de la Préfecture de Police d’Antananarivo. Une demande qui risque fort d’être refusée vu les décisions prises par le Préfet de Police, le Général Angelo Ravelonarivo lors de la première tentative du « Tiako i Madagasikara ». A l’allure où vont les choses, le risque de nouveaux affrontements entre les forces de l’ordre et les partisans de l’ancien président n’est pas à écarter. Ces derniers ont déjà affiché leur détermination à accéder au stade de Mahamasina. On se demande désormais comment la Préfecture de Police va procéder cette fois-ci pour empêcher la tenue de cette manif. Faut-il rappeler que le 7 juillet dernier, la veille de la date prévue pour la célébration du 15e anniversaire du « Tiako i Madagasikara », le Préfet de Police a pris l’Arrêté préfectoral n°25/2017-MID/PREF POL/AG portant interdiction de manifester dans l’enceinte et aux alentours du stade de Mahamasina et dans tous les Districts d’Antananarivo Renivohitra. Et ce, malgré le fait que l’ancien parti au pouvoir ait obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif suite à la requête déposée aux fins de sursis à exécution de la décision n°194-MID/PREF POL/AG du 3 juillet 2017 portant annulation de l’autorisation octroyée au « Tiako i Madagasikara ».

Autorisation. Dans les rangs des « zanak’i Dada », l’on dénonce un acharnement contre l’ancien président Marc Ravalomanana. Ce qui s’est passé dans la Région Sofia peut confirmer cette hypothèse. En effet, de source bien informée, le Congrès régional du parti « Tiako i Madagasikara » prévu se dérouler à Mandritsara le 20 juillet prochain a également été annulé. L’annulation aurait été décidée au niveau de l’Etat central. Et ce, malgré l’existence d’une autorisation en bonne et due forme émanant des autorités locales. Pourtant, à en croire nos sources, les préparatifs liés à cet évènement sont déjà très avancés. Même la facture pour la location de l’avion privé prévu transporter le couple Ravalomanana et toute la délégation du bureau central aurait déjà été payée. En tout cas, malgré le blocage, le « Tiako i Madagasikara » poursuit la campagne d’occupation de terrain. Durant le week-end, le parti a installé ses structures de base au niveau des 10 « fokontany » dans la Commune de Fiaferana, District d’Avaradrano.

Davis R

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg