logo Moov
           Nocomment
Affaire CUA-COPS : La famille de Jean Randrianasolo réclame justice
(14-09-2017) - L’affaire reste sans suite alors qu’il y a un mort d’homme. Le fait s’est passé, rappelons-le, le matin du 04 septembre dernier à Antanimena lorsqu’un motard de la société de sécurité COPS a mortellement fauché Randrianasolo Jean Alain, un agent de la commune urbaine d’Antananarivo, effectuait son travail d’assainissement.
-
-
© Moov.mg
Le motard fautif n’a pas pris soin de la victime au moment de l’accident. Raison pour laquelle, la victime, qui est un jeune de 39 ans, a succombé à ses blessures quelques heures seulement après l’accident. La commune urbaine d’Antananarivo a promis de ne pas laisser impuni cet acte mortel. Une procédure judiciaire serait en cours, mais en attendant son aboutissement, la famille de Randrianasolo Jean Alain réclame justice.

Remise en cause. La responsabilité de la société de sécurité COPS pourrait être engagée dans cette affaire de poursuite judiciaire. Une procédure judiciaire pourrait même aboutir à la remise en cause de l’existence de cette société. A noter que Randrianasolo Jean Alain a laissé une veuve et trois petits enfants. Il n’est pas le premier agent de la CUA à avoir été victime d’injustice et d’actes de violence en plein accomplissement de leur travail. Mais, cette fois-ci, les dirigeants de la mairie ne veulent plus tolérer.

R. Eugène

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg