logo Moov
           Nocomment
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ : « Les défaillants seront remplacés » avertit Mahafaly
(11-04-2018) - Les responsables des cinq ministères concernés par la lutte contre l’insécurité se réunissent à Mahazoarivo. Un plan sécurité par district devrait en découler.
-
-
© la depeche de madagascar

L’Etat par le biais du gouvernement s’attèle à trouver des solutions immédiates et durable à l’insécurité sur l’ensemble du territoire. Une réunion technique de haut niveau réunissant les responsables des cinq ministères concernés se tient jusqu’à aujourd’hui, à Mahazoarivo. Sous la houlette de Solonandrasana Olivier Mahafaly, Premier ministre, elle voit la participation du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, le ministère de la Justice, le ministère de la Défense nationale, le ministère de la Sécurité intérieure et le secrétariat d’Etat chargé de la gendarmerie nationale.

Durant son discours d’ouverture hier, le chef du gouvernement a affirmé : « Il n’y a plus de place aux verbiages, il faut que la population sente la présence de l’Etat qui prend en main la situation pour lutter contre l’insécurité, car la population a besoin de vivre et de produire sereinement. Pour que la population puisse travailler et envisager un avenir meilleur à long terme suivant la vision du Fisandratana 2030 du Président de la République ».

Selon les explications du chef de l’administration publique, cette réunion est la réponse apportée par l’Etat aux tourments et plaintes de la population face à l’insécurité chronique dans le pays. Durant ces deux jours, les responsables établiront la stratégie idoine pour apporter des solutions concrètes et immédiates. Rétablir l’autorité de l’Etat, mais aussi, reconquérir la confiance de la population envers les autorités étatiques sont les autres objectifs indiqués par le Premier ministre durant son allocution d’ouverture de l’événement.

Un plan par district

« La population attend une présence de l’Etat et des solutions concrètes. Je ne blâme pas ceux qui se demandent s’il y a encore un Etat, parce que nous n’avons pas encore atteint notre objectif. A eux je réponds, l’Etat est là, il prend et prendra ses responsabilités, puisque l’objectif est la protection de la population et de leurs biens », a assuré le Premier ministre Mahafaly. Un plan sécuritaire par district devrait alors, découler de ces deux jours de réunion. Un plan spécifique par district, car comme l’explique le locataire de Mahazoarivo, chaque localité a ses urgences en matière d’insécurité.

Il s’agira donc, d’une approche selon les besoins spécifiques de chaque Collectivité territoriale décentralisée (CTD). Tous les responsables locaux feront ainsi, l’objet d’une évaluation périodique sur l’atteinte des objectifs. Un suivi strict sera appliqué et les défaillants seront remplacés. La réunion qui a commencé hier, a également, un autre enjeu majeur étant donné que nous sommes dans une année électorale. Il s’agit aussi de réaffirmer la présence de l’autorité étatique afin de dissuader tous ceux qui auraient l’idée de troubler la quiétude du processus électoral.


KALOINA RAZAFI

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg