Vous êtes ici

15-06-2019 par L'Express de Madagascar

L’événement Mazaval Run rempile pour une troisième édition, ce soir, au stade d’Alarobia. L’organisation est étoffée afin d’émerveiller le public de la capitale.


Copyright Image : L'Express de Madagascar


Show authentique et unique. À partir de 18 h ce soir au Stade d’Alarobia, la troisième édition de Mazaval Run réserve de belles surprises dans un esprit de fête, toute en lumière et pour toute la famille.
Si les éditions précédentes s’étaient passées à d’autres endroits, cette fois-ci elle sera hébergée par le stade d’Alarobia et présentera quelques plus dans son aspect en général afin d’accroître le plaisir, selon l’équipe de l’organisation lors de la rencontre avec la presse, mercredi, au Skate Park à Antanimena. Cinq scènes, deux fois plus grandes que l’année dernière, cinq thématiques différentes, cinq disque-jockeys de renom, un important dispositif  de sécurité, un grand parking gardé, et un endroit pour accueillir jusqu’au petit matin ceux qui ont un problème de transport, constituent les nouveautés de cette édition, en plus des effets spéciaux et des artistes en tête d’affiche.

Danse traditionnelle, danse classique, spectacle de cirque, animation western, et prestation d’un groupe de chorale occuperont la première partie.

Suivra un grand show laser qui accompagnera les interventions de Shinshan, de Yoann Loic, de Cyemci, de Jicco,  et de Johan,  cinq maîtres incontestables des platines.  La musique électro dominera l’ambiance. Le beat boxeur Dô B et le groupe Jejo Mozika seront aussi de la partie. Teg dirigera les crowd control, la pulsation commune de la foule, qui est l’une des particularités de cet événement.
Star, JB, Remax, Ivenco, Telma, et Mark’in ont soutenu cette troisième édition de Mazaval Run. « Nous incitons les gens à venir nombreux, et à porter des habits et des accessoires fluorescents pour plus de fun. Une séance de maquillage sur ce thème sera disponible sur place. Mazaval Run rentre dans le cadre de la célébration de la Fête nationale et cible toute la famille. Notre concept se distingue par la mise en évidence des lumières sous toutes les formes, dans une ambiance éclectique. Plus de cent vingts éléments de la sécurité civile garantiront le bon déroulement de cet événement. Un grande salle accueillera ceux qui veulent attendre au petit matin pour rentrer chez eux », précise Andy Rasoanarivo, directeur général d’Okalou, le concepteur de ce projet.
Mazaval est un jeu de mot signifiant fluorescent. La lumière fut et elle scintillera de mille feux au stade d’Alarobia, ce soir.