Vous êtes ici

07-06-2017 par Midi Madagasikara

(07-06-2017) - Le vernissage de l’expo « L’art de la Terre Rouge et ses objets s’ouvrent au monde » par la galerie Les Goyaviers qui se tient du 1er au 30 juin au Louvre, se déroulera ce soir à partir de 18h30, avec le parrainage d’Elia Ravelomanantsoa.


Rehausser la valeur de l’art malgache, parce qu’il le mérite. Nirina Serin est une des galeristes engagée pour promouvoir l’art et les artistes malgaches à Tanà, mais aussi à l’étranger. Passionnée d’art, elle a fait ses premiers pas au service des expositions à la Bibliothèque nationale de Paris. Puis elle crée sa propre entreprise, le Caprice d’Ecosse, à Glasgow, à l’origine d’une prestigieuse exposition au salon « I Am Textile », à Francfort (Allemagne). De retour au pays, elle se donne la mission de faire connaître, mais surtout de faire apprécier l’art malgache aux nationaux, et à la haute sphère locale. Elle y parvient. Elle ouvre alors la galerie « Les Goyaviers » pour sélectionner minutieusement les œuvres d’art et d’artisanat des artistes malgaches pour les présenter à son public, assoiffé de produits de luxe « hand made » de Mada.

Voyage. Pour ce mois de juin, la galerie Les Goyaviers expose au Louvre des œuvres d’artistes malgaches et mauriciens. Il s’agit d’un événement parallèle avec la galerie Le Grand Bay de l’île Maurice, permettant de présenter les œuvres dans les deux pays. Ainsi, si les toiles de Fulgence sont actuellement exposées à Maurice, ceux d’artistes mauriciens, comme Bari, côtoient les peintures de Rajaona. Et ce n’est pas tout, car dans cette expo sur le thème « L’art de la Terre Rouge et ses objets s’ouvrent au monde », il n’y a pas que des tableaux, il y a aussi des produits d’Art Malagasy haut de gamme en corne, en raphia de TSU TSU (sacs et chapeaux) et de Terre La SARL (tapis, set et nappe de table) ainsi que les merveilleuses maquettes de bateaux de LE VILLAGE et les gracieux bijoux de CLAIR OBSCUR associés aux merveilleuses pierres de Madagascar dont chaque pièce réalisée à la main est unique.

Anjara Rasoanaivo