Vous êtes ici

12-09-2018 par Midi Madagasikara

Grande Fierté pour Madagascar. Le musée Quai Branly – Jacques Chirac, à Paris, propose une rencontre avec les Arts de la Grande-Ile à travers une exposition spécialement dédiée. Le vernissage se fera durant une cérémonie, lundi prochain.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Arts décoratifs, sculpture funéraire, peinture, photographie et création contemporaine, etc. plus de 360 pièces sélectionnées seront exposées, pour faire connaître l’histoire et les cultures de Madagascar depuis 1946, terre d’échanges et d’influences. L’ouverture de l’exposition se tiendra le 17 septembre 2018, autour d’un cocktail dinatoire entre passionnés d’arts, passionnés de Madagascar et acteurs du développement de Madagascar.  Selon les informations, la salle « Instruments de musique » a été réalisée grâce au mécénat du Groupe malgache SIPROMAD, et permettra au grand public visiteur de voyager et découvrir l’Ile Rouge. « Le mécénat en faveur de l’art et de la culture est au cœur du projet d’entreprise du Groupe SIPROMAD. Cette initiative permet au Groupe d’affirmer son sentiment d’appartenance à son pays d’origine ainsi que sa politique de redevabilité et de responsabilité sociétale. Cet événement nous permettra également de renforcer notre stratégie de promouvoir l’image de Madagascar pour développer le secteur du Tourisme dans lequel nous sommes impliqués », ont affirmé les représentants du Groupe.

 

Retombées. 

A noter que celui-ci dispose actuellement de bureaux en France, suite à son acquisition de Thomson Braodcast. Cette participation active à l’exposition Art de la Grande-île, permettra de raffermir davantage sa relation avec la France. Par ailleurs, le Groupe SIPROMAD représente actuellement plus de 3000 employés directs et indirects dans la Grande Ile à travers sept  principaux secteurs d’activités, notamment l’industrie, la technologie, les finances, l’immobilier, le tourisme, l’aviation et les énergies renouvelables. Ce Groupe étend également ses activités en nouant des partenariats avec les multinationales opérant à Madagascar.

 

D’après ses représentants, il s’engage également dans des actions sociales à travers une fondation créée dans le but de développer des projets durables. En ce qui concerne la culture et l’histoire, SIPROMAD a cité cette exposition à Paris, où les pièces sélectionnées seront replacées dans leur contexte, depuis les époques anciennes jusqu’à la période contemporaine. La diaspora malgache sera certainement au rendez-vous.

 

Antsa R.