Vous êtes ici

16-05-2019 par Moov.mg

Après une semaine de débat houleux à Iavoloha, le budget rectificatif est maintenant adopté. Il n'attend plus que l'avis de la HCC.


Copyright Image : Presidence

 

Enfin. Le budget rectificatif de l'Etat a été adopté mercredi 15 mai, soit près d'un mois après le chronogramme annoncé par le ministère de l'Economie et des Finances. Le débat semblait être houleux depuis une semaine à Iavoloha. Chaque ligne budgétaire était scrutée à la loupe. Finalement, le conseil des ministres tenu a adopté dans ce sens l'ordonnance portant loi de finances rectificative. Avant son application, celle-ci devrait passer par la Haute cour constitutionnelle pour contrôle de constitutionnalité. 

Sans attendre la prochaine législature, les autorités ont depuis des semaines travaillé dans la mise à jour du budget de l’Etat afin de l’aligner par rapport à l’ambition du Président Rajoelina et de la nouvelle politique générale de l’Etat. « C’est un budget qui est cadré sur la reconstruction de Madagascar », soulignait le rapport du conseil des ministres.

Le budget rectificatif permettra à l’équipe de Rajoelina de réaliser les grands chantiers annoncés au début de son quinquennat comme quatre universités, 800 salles de classes, ou encore la réhabilitation des certaines routes nationales à l’instar des RN44, RN5A, RN5, RN9, RN13. A cela s’ajoute bien évidemment le projet Tanamasoandro et les logements sociaux.

Avec ce budget, le régime espère ainsi que les changements seront palpables aux niveaux de chaque foyer.

Lova Rafidiarisoa


Moov.mg