Vous êtes ici

06-06-2017 par Midi Madagasikara

(02-06-2017) - Que 5 litres par an et par habitant, tel est le sinistre bilan de la consommation de lait à Madagascar si dans d’autres pays africains le chiffre est de 20 litres par an et par habitant.


Une fois de plus Madagascar se retrouve en queue de peloton parmi les pays d’Afrique, la grande île se retrouve en dernière place dans la consommation de lait si la Tunisie détient la première place avec 110 litres de lait par an par habitant. Hier durant la célébration de la journée mondiale du lait au Village Voara Andohatapenaka, le Malagasy Dairy Board (MDB) a noté que la production locale est insuffisante due aux crises politiques et économiques. En effet, plus de la moitié des rayons des produits laitiers dans les grandes surfaces sont occupés par des importations.

Madagascar importe encore plus de 30 millions de litres de lait, en poudre, en brique ou concentré. Seul 7% de la production est utilisé par les usines de production de fromage ou de lait. Les éleveurs eux font face à des problèmes de fourrage. Les vaches de meilleure qualité comme les Holstein sont capables de donner vingt litres de lait par jour si les vaches locales ne donnent que 5 litres. Les vaches Holstein ont par contre besoin de deux sacs de fourrage par jour alors qu’à Analamanga seul 37% de la superficie sont couverts en besoin de fourrage vert.

Ayan


© Moov