Vous êtes ici

30-08-2018 par Midi Madagasikara

Hier, dans la Capitale du Betsimisaraka, un forum sur « les impacts socio-économiques du port de Toamasina » a eu lieu au Sharon Hôtel.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Le forum est organisé par la Fondation Friedrich-Ebert Stiftung ou FES Madagascar dans le cadre de son projet de Coopération avec le Parlement et le Sénat. Sont par ailleurs organisées en parallèle avec le forum une audition publique sur l’urbanisme et l’habitat, ainsi qu’une rencontre entre les sénateurs et les premiers magistrats d’Analanjirofo, d’Atsinanana et d’Alaotra Mangoro. Des organisations de la Société civile ont également répondu massivement à l’appel, ce qui a permis de pimenter les débats sur la loi concernant l’urbanisme et les enjeux qu’elle soulève. A rappeler que l’extension du port de Toamasina qui n’a pas toujours fait l’unanimité auprès de l’opinion et des observateurs de la vie publique.

 

Audition. 

Comme cité plus haut, une audition publique s’est déroulée hier à l’Hôtel de ville de Toamasina. « Comment éviter l’anarchie urbaine ? » telle était, selon un communiqué de la FES relatif à l’évènement, le questionnement principal de cette audition publique. Le public n’a d’ailleurs pas mâché ses mots pour formuler plus ou moins diplomatiquement des suggestions d’amélioration de la loi relative à l’urbanisme ; voire des doléances. Notons par ailleurs que toutes les activités d’hier ont été entreprises dans la mise en œuvre de la coopération de la FES et de la Chambre haute, d’autant plus que celle-ci est censée se battre pour une décentralisation effective, notamment en veillant aux intérêts des collectivités territoriales décentralisées. En outre, selon l’article 83 de la Constitution, la Chambre haute représente aussi les forces économiques, sociales et culturelles. Le programme ambitionne donc de favoriser le dialogue sociopolitique en créant le lien entre élus et électeurs, autorités et citoyens, pour donner lieu à des échanges fructueux et au renforcement des liens et des capacités.

 

Recueillis par Luz Razafimbelo