Vous êtes ici

21-08-2018 par Midi Madagasikara


Copyright Image : © Midi Madagasikara

Face aux enjeux et défis du secteur Agricole et rural, le gouvernement s’est engagé dans la réforme du système National de formation Agricole et Rural en vue d’investir en capital humain. Et en lien avec cette réforme nationale, le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a réorienté et rénové son dispositif de formation Agricole  via les centres de formations, y compris le CAFPA (Centre d’Appui à la Formation Professionnelle Agricole). A ce jour,  sept CAFPA  sont mis en place  à Madagascar. Ils ont deux principales missions à savoir, la formation continue et l’appui aux  producteurs en activité ainsi que la formation professionnelle initiale des jeunes au métier Exploitant-Entrepreneur Agricole.

Ainsi, à l’issue de trois années de formation, 100 jeunes futurs Exploitant-Entrepreneur Agricole ont reçu le diplôme de BEP-EEA (Brevet d’Etudes Professionnelles en Exploitation et Entreprenariat Agricole), et 64 jeunes ont obtenu le CPEA (Certificat Professionnelle en Entrepreneur Agricole). Ces jeunes pourraient acquérir les compétences nécessaires au développement de  l’Agriculture, et s’installer  directement dans leurs localités en tant qu’Exploitant-Entrepreneur Agricole, afin de contribuer au développement de leurs territoires. La sortie de promotion de ces jeunes entrepreneurs ruraux s’est tenue dernièrement à l’espace Yandy By Pass. Par ailleurs, 67 employés des centres et du ministère, ont reçu également le diplôme de Technicien Supérieur en Elevage, sortant de Bevalala. Les formations qu’ils ont effectuées durant deux ans, leur permettraient de contribuer à la promotion du secteur Elevage à Madagascar, a-t-on conclu.

Navalona R.