Vous êtes ici

04-09-2018 par Moov.mg

La société Madagascar Oil compte installer à Maintirano un terminal pétrolier. Elle n’attend plus que les autorisations nécessaires pour démarrer le projet.


Cap sur la reprise. Après près de deux ans de mutisme et de suspension des travaux d’extraction, la société Madagascar Oil annonce la reprise de ses activités avec la mise en place de différentes infrastructures pour l’acheminement des huiles lourdes de Tsimiroro sur le marché. La société compte installer par exemple, un terminal pétrolier à Maintirano.  Le permis environnemental relatif à ce projet est entre ses mains après l’organisation d’une consultation publique dans différentes localités de la région Melaky.

D’après les dirigeants de Madagascar Oil, la société n’attend plus que les permis et autorisations nécessaires pour démarrer les opérations à Maintirano ainsi que la réhabilitation de la route de Tsimiroro à Maintirano. Les huiles lourdes seront acheminées par des tankers pour être livrées sur le marché. Après des essais concluants en septembre 2016, le gisement pétrolier de Tsimiroro sera en mesure de fournir une qualité constante de fuel-oil à faible teneur en soufre (LSHFO) à la Jirama », a déclaré Russel Kelly, administrateur général de Madagascar Oil lundi 3 septembre à Anosy Antananarivo.

 

L’utilisation de l’huile lourde pour ses centrales thermiques fait partie du plan de redressement de la Jirama. Cette mesure lui permettra de réduire le coût de production de l’électricité. « Le budget carburant pèse lourd dans le budget de la Jirama et alourdi les factures des usagers. La reprise de Tsimiroro et la réduction des importations de carburant pourront contribuer à la baisse des coûts », a déclaré pour sa part le ministre de l’Energie et des hydrocarbures (MEH) Lantoniaina Rasoloelison.


Moov.mg