Vous êtes ici

12-09-2018 par Midi Madagasikara

Club Export Réunion organisera la 6e édition des « Rencontres internationales du développement durable » du 21 au 23 novembre 2018 au domaine du MOCA à Saint-Denis, et ce, pour une meilleure intégration régionale.


Un dynamisme du commerce est observé au niveau de l’Océan Indien depuis ces derniers temps. A titre d’illustration, le volume d’exportations de Madagascar a représenté 71,5% des exportations de cette région, selon les statistiques publiées par le Club Export Réunion en 2017. En valeur, cela se chiffre à plus de 21,3 millions d’Euros. Madagascar constitue ainsi le plus grand pays exportateur au  niveau de l’Indianocéanie. Les produits d’exportations de la Grande île sont notamment constitués de produits destinés à l’alimentation animale et de véhicules automobiles en réexportation. Et parlant des transactions commerciales avec La Réunion, Madagascar prend la place de premier pays-client, hors métropole ou autres territoires français, de cette île voisine.

 

Renforcement des relations. 

En effet, La Réunion a importé des légumes, des bois et des produits halieutiques tels que les poissons de Madagascar, et ce, pour une valeur totale de 17,8 millions d’euros. Ces chiffres ne tiennent cependant pas compte des échanges dans le domaine des services, très développés dans le sens Réunion-Madagascar, grâce notamment à l’expertise des entreprises réunionnaises poussées par les normes européennes en matière d’exigence de qualité. Il s’agit entre autres de l’ingénierie, des expertises, des conseils, des formations, des études, des solutions en milieu tropical et de la recherche appliquée en santé. Le Club Export Réunion, en étroite liaison avec l’antenne de la Région Réunion basée à Madagascar, et le Groupement des Entreprises de Madagascar, contribue ainsi au renforcement des relations entre les deux îles.

 

Rencontres internationales. 

Notons que ce Club Export Réunion organisera la 6e édition des

« Rencontres internationales du développement durable » du 21 au 23 novembre 2018 au domaine du MOCA à Saint-Denis. Cette manifestation qui accueillera plus de 400 participants, en tant qu’opérateurs économiques  et représentants des autres institutions issus des dix pays dont Madagascar. Ce sera une opportunité pour eux de discuter ensemble sur les problématiques essentielles pour l’avenir des économies insulaires, a-t-on appris. Il s’agit notamment de l’identification des contraintes et l’élaboration d’un schéma ou d’une stratégie de développement durable. L’objectif de ces sixièmes rencontres est de contribuer à une intégration régionale renforcée par des liens plus étroits entre les opérateurs économiques régionaux, et notamment de témoigner de l’impact des collaborations entre ces secteurs privés en tant que vecteur de développement.

 

Climat des affaires. 

Par ailleurs, des rencontres B to B entre les opérateurs seront d’ailleurs organisées, et ce, dans le cadre d’une coopération bilatérale. Le but est d’accroitre les investissements communs entre les entreprises de la région de l’Océan Indien, ainsi que de favoriser les réformes en faveur d’un meilleur climat des affaires au niveau de cette zone. A part cette intégration régionale, des outils seront à mobiliser pour une meilleure internationalisation des entreprises des pays membres de l’Océan Indien. Il faut savoir que l’expérience passée a montré les nombreuses lignes de rencontres entre leurs économies sur des problématiques techniques communes. Divers ateliers techniques permettront ainsi de travailler ensemble pour un partage d’expériences et une élaboration de projets communs.

 

Recueillis par Navalona R.