Vous êtes ici

21-08-2017 par ranja

Rebecca Andrianarisandy fait partie des 15 finalistes à la septième édition du concours entreprenariat Anzisha Prize.


Copyright Image : © tresorpublic.mg

La Grande île est dans la place. Rebecca Andrianarisandy portera haut le flambeau de Madagascar lors du final du concours Anzisha Prize 2017. Si on se rappelle, le premier prix de la sixième édition de cette compétition international avait été remporté par un candidat malagasy qui n’est autre que Tahina Randriarimanana. Ce dernier avait impressionné le jury avec sa petite startup spécialisé dans la production de produit laitier.

En participant à cette septième édition, notre jeune Rebecca va présenter sa startup dénommée « GasGasy », une société spécialisée dans la fourniture d’énergie verte abordable pouvant remplacer le charbon de bois. Cette énergie se présente sous forme de biogaz et de bio-compost durable et respectant l’environnement.

Sur le site web officiel d’Anzisha Prize, la jeune femme a expliqué son objectif qui était de réduire l’utilisation du charbon de bois, un problème qui « menace les moyens de subsistance » à Madagascar.
Le prix Anzisha Prize est destiné aux meilleurs entrepreneurs qui ont su développer des startups innovants relevant de défis selon leurs contextes sociaux. Les jeunes qui ont réussi à créer des sociétés prospères dans leurs pays peuvent aussi y participer.

L’année dernière, le jeune Tahina Randriarimanana, qui a remporté le premier prix, a empoché un financement de 32 500 dollars pour son startup « fiombonana ».

Minoushka



© Moov.mg


ranja