Vous êtes ici

24-09-2018 par Midi Madagasikara

Ils sont beaux, talentueux. Ils ont de la classe. On les connait ! Nathan, Baggio, Tojo, Larry, et Mahery, des jeunes hommes à qui les filles demandent des autographes et des selfies. Lorsqu’ils montent sur scène, ils gagnent des tonnerres d’applaudissement. Cela faisait presque un an et demi que ces mecs apparaissent sur les petits écrans.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Après avoir été encadré par Viva prod, actuellement, ils sont être indépendants. « Le contrat avec Viva touche à sa fin, maintenant, nous allons entreprendre notre vie musicale » avance Nathan Gabri. Officiellement sorti en 8 septembre dernier, l’album des G5 est constitué  de treize chansons. Des musiciens professionnels comme Jack Thierry, Lanto, Manitra et Dj Be one comme beatmaker ont composé les mélodies. Il s’avère que ces jeunes hommes ont enregistré trois de leurs chansons en  France et en Belgique.

 

Ils ont organisé une conférence de presse hier, pour annoncer qu’à présent, ils vont s’autoproduire. Il est temps pour ces gars de tracer leur avenir. Par ailleurs, ils sont en tout jeunes. Ils vont effectuer une tournée à Madagascar en commençant par Mahajanga.  « Nous allons faire le tour de la Grande Ile, pour faire connaitre notre album » affirme Tojo.

Bien qu’ils soient de la génération actuelle, les gars du G5 sont convaincus que le rythme de leur musique doit être varié. Le funky pour les nostalgiques, le Rnb pour ceux qui sont sentimentaux, un peu de la pop. «Tout le monde aura sa part, on a choisi ces rythmes non seulement pour les jeunes, mais même nos mères retrouveront leur genre», atteste Nathan Gabri.

 

Iss Heridiny