Vous êtes ici

06-06-2017 par Midi Madagasikara

(01-06-2017) - Avec « jeux d’enfants» Razafitsihadinoina Jeannot Herménégilde fait partie des candidats sélectionnés pour le prix Zébu d’ Or National Prix Public dans la catégorie documentaire


Originaire du Sud Est, Razafitsihadinoina Jeannot Herménégilde ou Gilde habite depuis maintenant 12 ans dans la ville de Toamasina. Passionné de cinéma depuis sa tendre enfance, il décide de se lancer dans la production cinématographique en 2006. C’est dans les documentaires qu’il a trouvé sa voie. Ce qui l’attire dans le septième art c’est surtout la découverte inépuisable de la réalité et cela peu importe les origines, la façon dont les documentaires éternisent les moments présents et passés d’un instant de vie le passionnent.

Chez Gilde

Pour faire passer un message et percuter, rien de mieux que la simplicité et l’originalité, et ça, Gilde l’a compris. Dans ses court-métrages, beaucoup de leçons peuvent être tirées mais il s’est surtout focalisé sur la vie de ses concitoyens de sa région natale. « Une vie simple, authentique, souvent dans la précarité ; je l’ai vécue mais que j’apprécie actuellement que je m’en suis quelque peu éloigné en travaillant loin de « chez moi », malgré la distance il a toujours su puiser dans ses sources qui sont « Les siens ». Les documentaires sont donc pour lui une façon de faire connaître la vie des Malgaches des régions mal connues mais qui méritent le détour.

 

 

Pour Gilde, participer au RFC 2017 est tout simplement un tremplin qui permet de partager le message qu’il voudrait véhiculer. Les réalisateurs sont pour lui des parties incontournables de ces rencontres.

Derniers mots de Gilde

« Malgré les différents obstacles que le septième art doit faire face à Madagascar, j’espère que son avenir sera prospère car nous sommes tous là, producteurs, réalisateurs, acteurs, organisateurs, techniciens, autorités, et surtout le public qui œuvrons pour sa réussite. »

Ayan


© Moov