Vous êtes ici

18-10-2017 par Midi Madagasikara

Ils sont huit photographes, mais elle est la seule Malgache. Meja Miangola, étudiante en photographie à l’Ecole des Métiers de l’Image et du Design, expose elle aussi, à partir de ce jour ses photos.


Copyright Image : © Midi Madagasikara


Pour son projet personnel (pour ses études), Meja Miangola a décidé d’axer son reportage photo sur les Potterheads. « J’ai suivi la saga depuis 1999. Cette année, on fête également la sortie du premier livre Harry Potter à l’école des sorciers. Du coup j’ai voulu répondre à une question qui démange certainement les fans d’Harry, comme moi : que sont devenus ces enfants fans d’Harry Potter d’il y a 20 ans ? Il lui a fallu cinq mois pour réaliser son reportage ». A partir de ce jour, ses photos seront exposées dans une Bibliothèque en plein cœur de Paris. Une expérience qui sera certainement suivie de beaucoup d’autres encore plus enrichissantes pour l’ancienne stagiaire de Midi Madagasikara.

A 12 ans, avec son père Ndranto, lui aussi photographe, Meja Miangola s’initie à cet art qui la passionne tant avec des appareils argentiques. Poussée par son défunt oncle Stéphane Jacob, alors Directeur de la Rédaction chez Midi Madagasikara, elle améliore ses techniques et cherche à se perfectionner, encore et toujours. « Ma passion atteindra son summum lorsqu’en 2008, mon père m’emmena au Labomen du renommé Pierrot Men à Fianaransoa ». En 2011, elle a eu son propre appareil photo reflex numérique qui ne la quitte plus désormais et qu’elle emmène d’ailleurs avec elle quand elle suit un stage en photoreportage au sein de Midi Madagasikara en 2012. Licence en Communication Multimédia et Journalisme en poche, elle continue de nourrir sa passion pour la photographie en participant à divers concours. Aujourd’hui, c’est avec son fiancé Miary Mathieu, qu’elle partage sa passion.

Mahetsaka