Vous êtes ici

20-11-2018 par Moov.mg

L’urine humaine est magique : on peut construire des briques avec ! Pas très net au premier abord, mais un concept ingénieux et écologique quand on y pense vraiment.


Copyright Image : © Réponse Conso

8 jours d’expérience

Des étudiants ingénieurs de l’Université du Cap en Afrique du Sud ont probablement mis au point l’invention de l’année :  la brique écologique faite d’urine. Le professeur Dyllon Randall et sa petite équipe de deux étudiants sont les précurseurs de cette idée. Ils se sont inspirés de la formation naturelle des coquillages pour leur invention. La bio-brique est conçue avec un mélange d’urine, de sable et de bactéries. Ces briques innovantes pourraient très bien remplacer les briques en terre cuite ou en béton. Près d’une semaine a été nécessaire aux inventeurs pour obtenir la première bio-brique.

 

Un processus naturel

La fabrication de ces nouvelles briques résulte d’un processus appelé précipitation microbienne de carbonate. Le sable est envahi par les bactéries productrices d’uréase. L’urée présente dans l’urine est alors décomposée avec la création de carbonate de calcium par cette enzyme. Le mélange deviendra solide, d’où l’obtention d’une brique. Selon les inventeurs, la résistance de la bio-brique est ajustable. Le professeur Dyllon Randall déclare : « Plus on laisse les petites bactéries fabriquer le ciment, plus le produit sera fort. Nous pouvons optimiser ce processus. » Ces bio-briques ressemblent aux briques habituelles, à l’exception de leur couleur grise.

 

Zéro CO2

Si les briques habituelles sont cuites dans des fours à 1400°C, les bio-briques, elles, sont construites dans des moules à température ambiante. Contrairement au processus de fabrication des premières qui engendre un grand dégagement de dioxyde de carbone, les secondes sont fabriquées sans four ni émission de gaz à effet de serre. Elles respectent l’environnement.

 

30 litres d’urine

Le petit hic des ingénieurs qui ont eu cette idée concerne le nombre de litres d’urine nécessaire pour fabriquer une seule brique : 20 à 30 litres ! Sachant qu’un humain en bonne santé produit 0,5 à 2 litres d’urine par jour, il faudrait un temps colossal pour fabriquer plusieurs briques, de quoi construire une maison. Avec des mises au point, les chercheurs seront peut-être en vue de trouver une solution à cela.

 

Qui l’aurait cru, il est aujourd’hui possible de fabriquer une maison avec des briques en pipi ! « No problem » concernant l’odeur d’ammoniac de l’urine car elle se dissipe une fois que les brique sont bien sèches.

Bref, comme on dit : « rien ne se perd, tout se crée » !

 

Recueillis par Kanto Andraina


Moov.mg