Vous êtes ici

06-09-2017 par ranja

Un faux photographe de guerre a vendu des photos volées aux grands médias du monde entier durant trois ans avant de disparaitre dans la nature.


Copyright Image : © francetvinfo.fr

Notre homme a réussi à berner les plus grands organes de presses internationales comme Al-Jazeera, le Deutsche Welle, le Wall Street Journal, Le Point, France Culture, BBC Brazil et même des agences comme Getty Images ou Agence France Presse.

Une fausse identité
L’on ignore la véritable identité de notre arnaqueur. Ce dernier est sensé s’appeler Eduardo Martin, originaire de Sao Paulo et âgé de 32 ans. Mais tout cela s’avère être faux car même sur son compte instagram, l’escroc volait l’identité d’un surfer dénommé Max Hepworth-Povey.

Un crime parfait
Selon SBS Portugaise, Eduardo Martin prétend être un photographe de guerre qui se déplace dans les terrains de conflits les plus chauds comme à Gaza, en Irak, en Syrie ou à Mossoul. En réalité, l’homme restait peinard chez lui en volant les photos d’un véritable photographe américain dénommé Daniel C. Britt qui habite en Turquie. Afin de masquer la supercherie, Eduardo faisait juste inverser les images.


© Moov.mg


ranja