Vous êtes ici

14-06-2018 par Moov.mg

Le projet de loi de finances rectificative qui passera à l’Assemblée nationale demain prévoit des enveloppes supplémentaires de 110 milliards d’ariary pour les budgets de pension et de solde.


Copyright Image : Moov

Le projet de loi des finances rectificative prévoit des enveloppes supplémentaires pour les budgets de pension et de solde. Au total, la hausse atteint la somme de 110 milliards ariary. « Cette hausse fait suite à un audit de prévision recommandé par le Fonds monétaire international (FMI) au mois de janvier. L’étude a montré que les prévisions de la masse salariale au cours de ces dernières années ne correspondaient pas aux dépenses réelles du personnel », a expliqué au téléphone Vonintsalama Andriambololona, ministre des Finances et du budget.

Pour corriger les erreurs de prévision de la masse salariale et en vue d’équilibrer la caisse de retraite, l’Etat prévoit ainsi dans son budget rectificatif une hausse de 76,3 milliards ariary pour les soldes et 33 milliards ariary pour les pensions. « Depuis 2015, les prévisions de la masse salariale ne sont pas du tout réaliste. L’Etat rencontrait des difficultés au bout de l’année pour le paiement des soldes et pensions des fonctionnaires », continue d’expliquer le Grand argentier. Les autorités ont dû ne pas verser une grande partie des cotisations dues à la Caisse de retraite civile et militaire et ont bloqué certains avancements.

D’après le mémorandum de politiques économiques et financières élaboré par le gouvernement malgache en juin 2017, indique que « la masse salariale a dépassé de 12% le montant escompté pour les six premiers mois de de 2017 ». Pour rectifier ses erreurs, l’Etat avait inscrit une hausse de 15,6% de la masse salariale. Cette enveloppe de 280 millards ariary servirait à équilibrer la caisse de retraite et corriger la prévision de la masse salariale.

Selon le Fonds monétaire international (FMI), cet écart résulte du fait que « le paiement des arriérés d’indemnités et l’intégration des enseignants locaux dans la fonction publique n’avaient pas été pris en considération dans les projections de la masse salariale ». Depuis 2015, de nouveaux postes, comme le recrutement massif des enseignants FRAM ont été créés alors que l’enveloppe des soldes a à peine augmenté.

Lova Rafidiarisoa


Moov.mg