Vous êtes ici

07-09-2018 par Midi Madagasikara

Le bilan de l’« Open taekwondo STA » est satisfaisant. La relève est prometteuse au vu des prestations des jeunes combattants le week-end dernier, dans la salle du petit Palais de Mahamasina. 12 clubs dont ceux de Haute-Matsiatra.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Deux combattants se sont illustrés à Mahamasina. Nantenaina du « Sonrang » a pris le dessus sur Marcellin du Cosfa, un expérimenté des compétitions internationales et Andi du « Sonrang » s’est imposé contre Rija de Cosfa, vice-champion d’Afrique et meilleur combattant du continent. Le clou de la journée était la finale de la compétition par équipe homme opposant les Andi, Bradley, Nantenaina et Ntsoa du « Sonrang » aux  Marcellin, Rija, Andy et Joah du Cosfa. Un combat spectaculaire qui a vu la victoire des combattants de « Sonrang ». Au classement des médailles, « Sonrang Taekwondo club » termine premier avec 12 médailles d’or, suivi de celui de « Lion » avec 10 médailles d’or et « Dynamic » complète le podium avec 9 médailles d’or.  

 

En trois ans, le club dirigé par Narinja Ramanantsoa se démarque déjà sur le paysage du taekwondo malgache. La meilleure combattante a été attribuée à Tsiky Mahasetra de « Sonrang » chez les filles et à Heninkaja de Dynamic du côté des garçons. Les férus du taekwondo espèrent qu’un tel engouement contribuera au rassemblement et aboutira à une solution bénéfique pour  la discipline. Ils espèrent la tenue de l’élection au sein de la fédération au mois d’octobre 2018 afin que les combattants puissent participer aux diverses compétitions internationales. L’objectif de tous est de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

 

T.H