Vous êtes ici

12-07-2019 par L'Express de Madagascar


Copyright Image : L'Express de Madagascar


Le député de Madagascar, Andry Ratsivahiny mandaté par trois candidats à la prochaine assemblée générale élective de la Fédération Malgache de Football, a déposé hier à 15 heures, en présence de leurs avocats et huissiers au siège de la fédération à Isoraka, leur candidature à leur poste respectif.

Après négociation, ces trois candidats à la présidence lors de l’élection avortée en novembre à Sambava vont réunir leur force. Ainsi, Briand Andria­nirina et Alfred Andriama­nampisoa vont soutenir Hery Rasoama­romaka pour le poste du président de la fédération. L’élection est programmée le 24 août à Toliara d’après le comité de normalisation. Les deux autres sont, de leur côté, candidats aux postes de membres du comité exécutif.

Sept ligues au lieu de trois requises par le comité de normalisation ont cautionnée leur candidature. Les ligues qui se rallieront à cautionner ces candidats sont Analamanga, Analan­jirofo, Atsinanana, Menabe, Amoron’Imania, Vatovavy Fitovinany et Boeny. « Ces trois candidats sont convaincus qu’il était temps de faire preuve de solidarité afin de promouvoir ensemble le football », a souligné leur mandataire, Andry Ratsivahiny.

« Ils tâcheront d’apporter un nouveau souffle au monde du ballon rond… voir ensemble ce qui est de mieux pour l’équi­pe nationale. Nous devrions soutenir et bien équiper les clubs et équipes du pays pour qu’ils deviennent performants… et l’objectif final serait de participer prochainement au mondial », a-t-il ajouté. Répondant aux questions des journalistes, « ceux ne sont pas des candidats d’État, mais plutôt des candidats qui pourront et vont travailler en étroite collaboration avec l’État pour mieux faciliter la réalisation de tous les projets de développement de la discipline », a-t-il précisé.

« Hery Rasoamaromaka est le quatrième candidat ayant déposé sa candidature à la présidence, jusqu’ici », a mentionné la représentante du comité de normalisation qui a reçu les dossiers à la salle de réunion de la fédération. Cette dernière n’a pas voulu dévoiler les noms des trois autres candidats, étant donné qu’ils n’ont pas voulu le médiatiser.