Vous êtes ici

14-06-2019 par Midi Madagasikara

L’experte et volontaire japonaise, Takahashi Naoko était à la rescousse des joueuses de rugby et des judokas, hier au Stade Makis et au Gymnase de Mahamasina.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

L’athlète japonaise Takahashi Naoko est dans nos murs depuis mercredi. Spécialiste en marathon et médaillée d’or des Jeux asiatiques et Jeux Olympiques à Sydney en 2000, elle a partagé son expérience à l’équipe nationale féminine de rugby  hier, au Stade Makis à Andohatapenaka. Pendant quatre heures, Takahashi Naoko a enseigné à l’équipe nationale les bases, notamment l’endurance et les techniques de respiration qui sont très importantes dans le rugby. Elle n’a pas oublié de donner un message de soutien moral, un grand bagage pour les joueuses avant qu’elles passent aux grandes compétitions.

 

Cela cadre la préparation de la Coupe d’Afrique qui se déroulera en Afrique du Sud au mois d’août. Les Makis devraient terminer à la troisième place, le ticket pour les Jeux Olympiques à Tokyo en 2020. Elle espère voir encore les Makis féminins à cette rencontre mondiale. « C’est la première fois que je vois des joueuses malgaches. Le potentiel est là, elles sont pleines d’énergie, il est donc possible qu’elles aillent loin si elles s’exercent » a-t-elle précisé.

 

Multidisciplinaires.

Le président du Malagasy Rugby, Marcel Rakotomalala a insisté sur l’importance d’une formation. C’était une occasion aussi pour lui de remercier l’action de JICA ou l’Agence Japonaise de Coopération Internationale à Madagascar, qui a vraiment aidé les rugbymans malgaches. Un autre expert volontaire, en la personne Nakano Yuki avait déjà encadré l’équipe depuis quelques mois. Il accompagnera les douze joueuses des Makis pour un stage de quinze jours au Japon.

Hier après-midi, Takahashi Naoko a rendu visite au Stade couvert de Mahamasina pour observer les activités du volontaire japonais Ide Ryugo. Ce dernier partage ses expériences avec la fédération malgache de Judo. Elle s’est entrainée avec l’équipe nationale pour les Jeux des Iles de l’océan Indien en Juillet.

 

Manjato Razafy