Vous êtes ici

18-06-2018 par Midi Madagasikara

Comme il y a un tournoi de qualification dans chaque académie, ce sont Jean-Jacques Rakotohasy et Simon Jonot qui représentent donc Poitiers, car ils sont les finalistes.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

Et les deux premiers de chaque académie vont au championnat national. Tous les deux étudient à la faculté des sciences du sport, le fameux STAPS de l’université de Poitiers. Zakakely vient de valider son Master 1 et Simon Jonot sa licence 3. Le Malgache est classé -4 et son partenaire classé 0. Interview.

 

Midi Madagasikara : Vous êtes champion de France universitaire en double. Comment s’est faite cette victoire ?

Jean-Jacques Rakotohasy : « On se connaît bien depuis trois ans à la fac et on s’entraîne souvent ensemble. On fait de temps en temps ensemble les tournois aux alentours de Tours aussi. Donc notre force c’est notre solidarité et je pense que c’était notre avantage par rapport aux autres, car au final, nous n’étions que tête de série numéro 4 dans le tournoi et non les favoris.

 

M.M. : Votre prochain objectif ?

JJ.R. : « Là c’est fini à la fac et le prochain rendez-vous sera à la nouvelle saison, vers le mois de février 2019 pour le championnat par équipes universitaires. Simon va intégrer le CNUT (Centre National Universitaire de Tennis) de Bordeaux. Moi, je vais continuer mon Master 2 option management du sport à Poitiers et l’objectif est de continuer de monter en classement encore et surtout assurer les études. Pourquoi pas le titre en simple l’année prochaine ? ».

 

M.M. : Comment est le niveau ?

JJR : « Le niveau du championnat universitaire est toujours élevé, ça monte jusqu’en 1ère série (TOP 100 français) chez les filles et les garçons. Comme souvent, cette année les favoris (TOP 100) ont tous perdu dans les phases finales ».

 

Anny Andrianaivonirina