logo Moov
           Nocomment
Rock : Les Pumpkins sur une même scène, 40 ans après
(06-12-2017) - Aux grands maux les grands remèdes. Exceptionnellement, ce jeudi, Fara West va ouvrir ses portes à l’occasion du concert des Pumpkins qui vont à nouveau se retrouver sur une même scène, 40 ans après.
-
-
© Midi Madagasikara

Saviez-vous que le titre « Tsikitsiky lava », repris par Pazzapa dans les années 2000 était une composition des Pumpkins ? Si vous êtes né dans les années 80, vous n’en avez aucune idée. Vous n’avez peut-être même probablement jamais entendu parler de ce groupe qui est pourtant un des pionniers du rock dans la Capitale, voire à Madagascar. A l’époque où ils se sont formés, porter des mini-jupes (pour les filles), et des cheveux longs (pour les garçons) étaient interdits mais ils se sont entêtés. « Je me souviens, pour aller au lycée le matin, je plaquais mes cheveux pour ne pas qu’on me remarque. A 14h, parce que la chaleur est à son summum, ils ne tiennent plus en place. Donc, le proviseur me fait sortir du rang », se remémore Solo Razaf. « Un vrai Hendrix », renchérit Alain Nirinasoa.

« On avait vraiment le rock attitude », affirme Kelly Rajerison. Mais ils avaient eu du succès, beaucoup de succès. « Nous étions de jeunes hommes dans le vent attirés par une même passion de la musique, une même attirance pour les nouveautés, vibrant au rythme des changements de notre époque sans internet, par le biais des radios, des cassettes audio, des 45 tours qui tournaient en boucle et que chacun se repassait, copiait. On était avide de découvrir le monde, de partager notre fougue en toute circonstance pour le fun, pour la gloire éphémère, pour la joie de vivre », relate Eric Rakotoary.

Quarante ans après. Ils ont brûlé le plancher des scènes musicales malgaches, vécu à plein régime, affermi leur passion avant de prendre chacun des routes différentes, ici et là de part et d’autre de l’équateur. Ils ont chacun suivi leur chemin mais somme toute avec la même rigueur, la même flamme d’artistes. « Jamais ceux qui sont partis n’ont vraiment quitté leur île ». Ils ne se sont pas vraiment perdus de vue et ont gardé au chaud leur début commun, ce prélude à leur vie professionnelle pleine de sincérité et d’énergie pure. Depuis quelques temps un vieux rêve semble être sorti du sommeil, un rêve de reconnexion comme pour se conforter, éclairer le chemin parcouru et recouvrer le cœur même de leur passion musicale. Un bien beau challenge ! De biens belles retrouvailles, un rêve devenu réalité puisque demain soir, Kelly Rajerison, Alain Nirinasoa, Eric Rakotoary et Solo Razaf, actuellement de passage au pays, vont reformer les Pumpkins. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer, surtout que leur dernière représentation au pays date d’il y a quarante ans.
Mahetsaka

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Culture
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg