Vous êtes ici

20-10-2017 par ranja

Elle fait partie des plus belles plages du monde, avec les kilomètres de sable blanc qui la bordent et ses eaux turquoises.

Copyright Image : © Midi Madagasikara


D’une beauté surnaturelle due à la faible profondeur de l’eau et d’un fond sablonneux, la mer d’Émeraude est un site exceptionnel. C’est un lieu paradisiaque situé à une heure de traversée de Ramena ou de Diégo-Suarez, dans la partie nord de Madagascar. C’est une des plus belles plages de la Grande Ile permettant d’effectuer une multitude d’activités nautiques et terrestres en famille ou entre amis. On peut citer, entre autres, la plongée, le « snorkeling », les surfs, kit surfs et windsurfs ainsi que de nombreuses croisières en boutre ou en voilier.

Accessible par bateau. C’est un site d’une beauté surnaturelle grâce à ses eaux cristallines d’un bleu turquoise fascinant. La faible profondeur de l’eau ajoutée à un fond sablonneux très clair, lui donne cette couleur si particulière. C’est ce qui lui a d’ailleurs valu son nom « la mer d’Emeraude ». Elle fait partie des plus belles plages du monde, avec les kilomètres de sable blanc qui la borde et son eau turquoise. Accessible par bateau, vous ne manquerez pas de vous arrêter dormir à la belle étoile sur les petites îles vierges qui s’étendent aux alentours, selon les promoteurs.

En outre, les touristes aussi bien nationaux qu’étrangers auront bien l’opportunité de visiter des villages de pêcheurs traditionnels. Et à part les activités nautiques, ils peuvent également effectuer des visites plus culturelles dans des fortifications coloniales et à l’ancien camp militaire aujourd’hui en ruine à Antsiranana ou Diégo-Suarez. C’est d’ailleurs la plus grande ville du nord de Madagascar, regorgeant des paysages plus incroyables. La plage de Ramena en est la preuve la plus flagrante.

Découverte extraordinaire. Par ailleurs, on recense de nombreux autres sites aux paysages grandioses à admirer comme les « tsingy » rouges constitués de pointes acérées aux couleurs ocres. Une découverte extraordinaire et surprenante à travers les montagnes n’est pas en reste. Des canyons érodés constitués de gré, de marne et de calcaire, on trouvera à leur pied l’unique bassin sédimentaire de l’île, constat de l’équilibre fragile qui y règne.

Née sous la mer il y a des millions d’années, la réserve naturelle de l’Ankarana vous promet aussi un spectacle de paysages plus incroyables les uns que les autres. Des espèces uniques au monde y ont évolué, s’adaptant au climat parfois très sec et à l’obscurité qui règne dans le fond des cavités de « tsingy ». On peut citer, entre autres, les chauves-souris, les lémuriens et les crocodiles. Ce n’est pas tout ! La richesse de la région de Diégo-Suarez offre de nombreuses autres excursions possibles.

Recueillis par Navalona R.


ranja