Vous êtes ici

15-06-2017 par ranja
Lien sponsorisé

Situé à quelques kilomètres au Nord-Ouest de Fianarantsoa, Soatanàna, le village où tout le monde s’habille en blanc est l’un des villages touristiques les plus visités de Madagascar.


A Madagascar, les sites touristiques ne sont pas définis que par des sables blancs, une mer d’émeraude ou encore les lémuriens, l’île rouge a beaucoup a montré que ce soit en faune et la flore mais aussi en lieu touristique comme dans le cas du village de Soatanàna. A quelques kilomètres à l’ouest de la ville de Fianarantsoa, enfouit dans les hautes terres, le village de Soatanàna constitue un des lieux les plus original de Madagascar. Quand la religion devient une attraction touristique, cela attire les curieux mais aussi les touristes.

Après des kilomètres de route, arrivé au village de Soatanàna, un grand portail nous accueille, dessus on peut lire « fiangonan’ny fifohazan’ny mpianatry ny Tompo, niandoha tamin’i dada Rainisoalambo tao Ambatoreny » traduit par « l’église de l'éveil des disciples du Seigneur initié par Rainisoalambo à Ambatoreny » (voir photo n°2). Au coeur du village le temps semble suspendu entre le ciel et la terre, le calme règne partout, un calme accompagné par ces villageois vêtu de blanc, l’habit de référence des « disciples du Seigneur de l'église de l'éveil ». Blanc comme la couleur de la pureté, cette couleur ne se rapporte pas uniquement que par les habits mais influence également la façon de vivre de tous les villageois. A Soatanàna on se respecte mutuellement, on s’entraide, on est prévenant et on va à l’église tous les dimanches pour se repentir.

Très prisé par les photographes notamment à la singularité du lieu, de nombreux photographes de renoms y trouvent leur paradis, à l’instar de Pierrot Men ou de Juliette Robert. Les photos de ces villageois vêtu de blanc vu sur des photos en noir et blanc sont justes magnifiques.



© Moov.mg


ranja