logo Moov
           Nocomment
ESTI : Formation des élites du monde numérique
(12-09-2017) - Telma partage la même vision de cette école en adhérant pleinement à la formation en alternance par le biais des stages pratiques offerts aux étudiants.
-
-
© AFP
Un séminaire d’intégration de la première promotion de l’ESTI (Ecole Supérieure des Technologies de l’Information) à Madagascar, a été organisé durant trois jours à la Chambre de Commerce et d’Industrie à Antaninarenina, et ce, avec l’appui du TELMA. L’objectif étant d’évaluer le niveau des 49 étudiants de la 1ère Année de licence et du Master I et II, qui ont été admis dans cette école. Répartis en groupe de quatre étudiants, chaque groupe va présenter son projet numérique de la conception jusqu’à sa réalisation. « L’ESTI forme des élites du monde numérique. Et la particularité de cette école, c’est que nous offrons des formations en alternance. Soit une période de 15 jours de théorie et une autre période de 15 jours de pratique dans les grandes sociétés », a expliqué Gil Razafintsalama, le PCA de l’ESTI.

Recruter 100 nouveaux diplômés. Dans le cadre de ce séminaire d’intégration, ces futurs ingénieurs et techniciens de haut niveau ont commencé à se familiariser avec les valeurs exigées par leurs formations et leurs métiers futurs. « En tant que partenaire numéro Un de l’éducation à Madagascar, Telma s’est naturellement associé à ce projet qui vise son cœur du métier. En fait, l’entreprise veut contribuer à la préparation des compétences malagasy dans ces domaines incontournables des TIC comme la sécurité informatique ou encore le développement d’applications afin de former des ingénieurs qualifiés capables de répondre aux besoins réels du secteur », a évoqué Jean Luc Ramamonjiarisoa, le directeur des Ressources Humaines du Telma lors de la remise de certificat à tous les étudiants participant à ce séminaire d’intégration. Notons que Telma partage la même vision avec l’ESTI. Il s’agit de donner une égalité de chance à tous les étudiants pour accéder à un enseignement de qualité et à la pointe de la technologie. Cet opérateur en téléphonie mobile adhère également à la formation en alternance en s’engageant à les offrir un cadre nécessaire à l’application de leurs connaissances par le biais des stages. « Nous avons une capacité de recruter 100 nouveaux diplômés dans le domaine de TIC chaque année. Mais nous ne recevons annuellement que 50 demandes. Et la formation en alternance études-pratique constitue encore une contrainte à Madagascar », a-t-il enchaîné.

Demande incessante. En revenant sur le séminaire d’intégration, c’est le projet Secure care qui a obtenu le premier prix. « Les étudiants issus de la première promotion de l’ESTI ont un bon niveau alors que la majorité d’entre eux n’ont pas encore effectué une programmation », a soulevé Gil Razafintsalama, le PCA de l’Ecole Supérieure des Technologies de l’Information. Cette école ambitionne en fait de proposer aux entreprises des jeunes qualifiés en adéquation avec leurs besoins et leurs exigences. Poursuivre une telle formation dans le domaine du numérique s’avère ainsi intéressante étant donné que la demande de nouveaux diplômés est incessante face à l’évolution perpétuelle des technologies.

Navalona R.

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Economie
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg