logo Moov
           Nocomment
Port de Toamasina – Un véhicule de luxe saisi par la douane
(06-02-2018) - La douane a mis la main sur une Toyota Land Cruiser V8. Le véhicule aurait été importé en contrebande. Mauvaise surprise pour le propriétaire d’un véhicule de luxe. Les choses ne se sont pas passées comme prévu pour lui. 
-
-
© L'Express de Madagascar

Lors d’un contrôle à posteriori effectué en janvier, l’administration douanière a retenu son véhicule de luxe de marque Toyota Land Cruiser V8. « Grâce aux investigations et renseignements recueillis auprès des indicateurs, le véhicule a été intercepté sur la RN2, au niveau d’Ambohimalaza. Aucun document d’importation n’a pu être délivré par le conducteur », a déclaré une source auprès de la direction générale de douane (DGD). De ce fait, la DGD annonce « un cas d’importation en contrebande ».
Cette voiture de luxe était importée au mois de décembre. Pour déjouer l’administration douanière, le propriétaire du véhicule, aidé par des sociétés de transit, aurait falsifié tous les documents comme la facture, le packing list et même le bordereau de suivi des cargaisons (BSC). Au lieu et à la place du véhicule, ils ont déclaré à la douane des cartons contenant des panneaux solaires, le 16 janvier.
« Ce véhicule a été dédouané au bureau des douanes de Toamasina par fausse déclaration d’espèce (FDE).  Ce véhicule est inscrit au départ de Jebel Ali aux Emirats Arabes unis, le connaissement a été modifié afin de déclarer, par la suite, des panneaux solaires », continue d’expliquer notre source auprès de la DGD. Le véhicule est sorti du port le 17 janvier et est immatriculé WWT, rajoute cette source.

Usage de faux
Alors qu’un mois plus tôt, le 18 décembre, un conteneur débarquait dans le port de Toamasina. La déclaration faite indique que celui-ci contenait un véhicule de luxe de marque Toyota Land Cruiser de couleur blanche. Mais le 16 janvier, le bureau de douanes de Toamasina a enregistré une déclaration de cinq cent soixante quinze colis de panneaux solaires pour le même conteneur.
« Le véhicule pourra être restitué à son propriétaire si ce dernier s’acquitte des amendes, droits et taxes, en bonne et due forme ; le cas échéant, le véhicule sera mis en vente aux enchères par l’Admi­nistration », indique une source auprès de la DGD.
La douane n’est pas à son premier coup dans la chasse aux importations en contrebande de véhicule de luxe. Au mois de septembre, elle a intercepté un véhicule de luxe de marque Range Rover, lors d’un contrôle à posteriori dans un parking à Ivandry Antananarivo. Le même mode opératoire se ressemble à peu près, en faisant une fausse déclaration avec des faux documents.


Lova Rafidiarisoa

© L'Express de Madagascar
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Economie
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg