logo Moov
           Nocomment
Airbus: en pleines affaires, Eric Schulz va succéder à l'emblématique John Leahy
(28-11-2017) - Airbus a nommé mardi Eric Schulz comme nouveau directeur commercial. Il aura la lourde tâche de prendre la relève de l'emblématique John Leahy à un moment clé pour le géant aéronautique, entre ralentissement des commandes d'avions et des enquêtes judiciaires qui pèsent.
En pleines enquêtes judiciaires et alors que les commandes ralentissent, le groupe Airbus nomme un nouveau directeur commercial
En pleines enquêtes judiciaires et alors que les commandes ralentissent, le groupe Airbus nomme un nouveau directeur commercial
© AFP

Hasard du calendrier, ces affaires se sont rappelées au groupe quelques minutes après l'annonce de la nomination d'Eric Schulz. Le groupe a en effet confirmé qu'une opération de police avait eu lieu dans ses bureaux de Suresnes (Hauts-de-Seine) dans le cadre de l'enquête sur le "Kazakhgate" qui le vise.

Airbus fait face depuis plusieurs mois à une vaste enquête franco-britannique menée par le parquet national financier (PNF) et le Serious fraud Office (SFO), son homologue britannique, pour des irrégularités sur des transactions qu'il a lui-même dénoncé en 2016 auprès des autorités judiciaires de deux pays.

Eric Schulz s'exprime à l'occasion de la livraison d'un Airbus A380 à China Southern Airlines, à Colomiers, le 14 octobre 2011
Eric Schulz s'exprime à l'occasion de la livraison d'un Airbus A380 à China Southern Airlines, à Colomiers, le 14 octobre 2011
© AFP

Dans ces conditions, Eric Schulz aura la lourde tâche de re-mobiliser des équipes commerciales, tétanisées par ces enquêtes et qui restent l'arme au pied en attendant leur dénouement.

Eric Schulz "dispose d'une vaste expérience internationale dans l'industrie aérospatiale, d'une profonde connaissance des opérations aériennes et des moteurs aéronautiques, ainsi que de compétences reconnues dans la mise en place et la direction efficace de vastes organisations dans des environnements complexes", a résumé Tom Enders, le patron du groupe européen, cité dans le communiqué annonçant son arrivée.

"Ces qualités et expériences font de lui le successeur idéal de John Leahy à un tournant déterminant dans l?évolution de notre entreprise", a-t-il ajouté.

Eric Schulz, 54 ans, jusque-là directeur de la branche aviation civile du motoriste britannique Rolls-Royce, va rejoindre Airbus fin janvier 2018, a précisé l'avionneur. John Leahy, 67 ans, restera à son poste pendant cette courte période de transition.

Eric Schulz, de nationalité française, connaît le secteur au sein duquel il a longtemps travaillé à l'étranger. Il a débuté sa carrière en 1986 au sein d'Aerospatiale-Sogerma et a occupé de nombreux postes de direction dans des entreprises telles qu'UTA, Air France, AOM, Air Liberté-British Airways, Goodrich, EADS et Rolls-Royce.

Il est titulaire d'un master en ingénierie mécanique de l'école d'ingénieurs de Genève et d'un master en ingénierie aéronautique de l'École supérieure des techniques aérospatiales (ESTA) de Paris.

- 18 à 50% des parts de marché -

Un A320neo au décollage, à l'occasion de son premier vol d'essai, le 25 septembre 2014 à Blagnac, près de Toulouse
Un A320neo au décollage, à l'occasion de son premier vol d'essai, le 25 septembre 2014 à Blagnac, près de Toulouse
© AFP

Airbus, qui était ces dernières années le champion des commandes devant Boeing, était à la traîne de son concurrent depuis le début de l'année avec 288 appareils à fin octobre, contre 605 à l'américain.

Et s'il est parvenu à se remettre dans la course en annonçant la plus importante commande de son histoire lors du salon aéronautique de Dubaï mi-novembre - 430 appareils moyen-courrier de la famille A320neo pour 49,5 milliards de dollars -, l'année n'est pas un grand cru pour le groupe basé à Toulouse.

L'autre grand défi d'Eric Schulz sera de relancer la carrière commerciale de l'A380, l'avion emblématique du groupe qui peine à prendre son envol sur le terrain commercial. Le Super Jumbo a été commandé à 317 exemplaires depuis son lancement en 2007, mais il n'a pas engrangé de commande ferme depuis près de trois ans.

John John Leahy, patron des ventes d'Airbus, dont le talent a contribué à faire de l'avionneur européen un géant de l'aéronautique, aura du mal à se faire oublier
John John Leahy, patron des ventes d'Airbus, dont le talent a contribué à faire de l'avionneur européen un géant de l'aéronautique, aura du mal à se faire oublier
© AFP

Eric Schulz devra également permettre à Airbus de se mettre sur un pied d'égalité avec Boeing sur le segment long-courrier, sur lequel l'américain n'entend pas céder un pouce avec ses 787 et 777. L'A350, le dernier-né d'Airbus, plus que l'A380 doit répondre à ce défi, avec un très confortable carnet de commandes de plus de 850 appareils.

Reste que John Leahy, avec son bagout et son humour acerbe notamment envers ses "amis de Seattle" (siège du grand rival Boeing), aura du mal à se faire oublier. Le New-Yorkais était arrivé chez Airbus en indiquant qu'il visait 50% du marché avant l'an 2000. C'est chose faite: il a propulsé Airbus de 18 à 50% des parts de marché et l'a confortablement installé en tête du segment moyen-courriers.

Tom Enders lui a rendu hommage en indiquant qu'il n'y avait "pas assez de mots pour exprimer (s)a gratitude" envers John Leahy. "La contribution qu'il a apportée à l'activité avions commerciaux d'Airbus est exceptionnelle."



© AFP
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Economie
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg