Vous êtes ici


23-08-2018 par Seheno

 

Les épreuves du BEPC débuteront dans deux semaines.  L’heure est actuellement aux révisions intensives pour les candidats

 

Contrairement aux élèves des collèges privés, la majorité des élèves des collèges publics de la circonscription scolaire d’Antananarivo n’ont pas pu achever comme il se doit le programme scolaire en raison des trois mois de grève des enseignants. La reprise des cours, récemment, n’a pas permis de régler entièrement le problème. L’histoire-géographie, notamment, pose problème aux candidats.

 

Cette matière, dont le programme compte des leçons aux chapitres particulièrement longs et nombreux, est appréhendée par les candidats concernés. Certains sont tentés d’espérer que dans le choix des sujets par le ministère de l’Education nationale, il y a eu prise en compte des « circonstances atténuantes » ! Mais rien n’est pour le moins sûr !

 

 

Hanitra R.


Seheno