logo Moov
           Nocomment
Esther Randriamamonjy, même à 83 ans, l’écrivaine hors pair séduit toujours par sa plume
(04-01-2017) - “Ho avy ny maraina”, “trano Rava”, “Ilay dinan’ny Fitia” qui ne connait pas ces beaux chefs-d’œuvre marquant la littérature Malagasy ? Derrière ces créations fascinantes se cache une écrivaine hors du commun connue de tous sous le nom d’Esther Randriamamonjy. Même à 83 ans, son savoir-faire n’a d’égal qu’à elle-même.
-
-
© no comment
Amoureuse de la littérature depuis toujours, Esther randriamamonjy dit Esther Rasoarimalala Randrimamonjy n’a pas hésité à partager sa passion avec le monde. A Madagascar ou à l’étranger, le nom de cette écrivaine, pourvue de talent incontournable ne passe pas du tout inconnu.

Esther est une grande créatrice de contes pour enfant et de roman. Écrire c’est plus qu’un art, c’est un outil de communication participant à l’éducation des élites de demain. Notre romancière est également l’auteure la plus lue par les enfants à Madagascar. Elle a également octroyé sa contribution en traduisant des histoires écrites en anglais, en français mais aussi en russe. La preuve d’une polyvalence innée.
L’écrivaine, âgée actuellement de 83 ans est mariée Frédéric Randriamamonjy, elle est également mère de famille et grand-mère.

Esther Randriamamonjy a été étudié à Strasbourg durant de son jeune âge. Elle a également laissé son empreinte à Dijon, sans oublier Montpellier. Même après avoir séjourné et approfondi ses connaissances ailleurs, Esther Randriamalala Randriamamonjy n’a jamais oublié son origine. Elle a préféré sublimé et exalté la beauté authentique et exotique de sa langue maternelle. Elle a mis en valeur l’importance et la magnificence de ce que c’est que la langue Malagasy pour les petits et grands à travers ses livres. D’ailleurs elle figure parmi l’un des plus grands défenseurs de la langue malagasy de nos jours.

Romancière, écrivaine, elle est également peintre. Actuellement la Direction générale du centre des langues Rarihasina lui a été confiée après le décès de Juliette Ratsimandrava. Epoustouflante, avec un talent inébranlable, des œuvres à couper le souffle, l’écrivaine sémillante qu’est Esther ne compte pas s’arrêter là. « Je suis même sur un ouvrage : « Le calepin polyglotte » que je compte sortir très bientôt ». Esther Randriamamonjy reste toujours une figure indétrônable de la littérature Malagasy. La grande île ne peut qu’en être fière

N.Raz



© Moov.mg
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Gasy Winner
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg