logo Moov
           Nocomment
Arianespace annonce deux contrats de lancement avec l'opérateur satellitaire SES
(12-09-2017) - Arianespace a été choisi par l'opérateur satellitaire luxembourgeois SES pour le lancement du satellite tout-électrique SES-17 et pour le cinquième lancement de satellites destinés à la constellation en orbite moyenne O3b, a annoncé la société européenne mardi.
Vue prise le 17 novembre 2016 par l'agence spatiale européenne(ESA), du lancement de la fusée Ariane 5 à partir de la base de lancement de Kourou, en Guyane française
Vue prise le 17 novembre 2016 par l'agence spatiale européenne(ESA), du lancement de la fusée Ariane 5 à partir de la base de lancement de Kourou, en Guyane française
© AFP

Le satellite électrique "sera mis en orbite par un lanceur Ariane 5 en 2021 depuis le Centre spatial guyanais", a indiqué Arianespace à l'occasion de la Satellite Business Week, rendez-vous annuel du spatial qui se tient cette semaine à Paris.

Il "figurera parmi les dix plus lourds satellites de télécommunications lancés par Arianespace depuis sa création", a-t-elle précisé.

D'une masse au lancement de plus de six tonnes, SES-17 est un satellite offrant une connectivité en vol à haute vitesse et des services de données au-dessus de toute l'Amérique et de l'océan Atlantique.

Construit par Thales Alenia Space, le satellite sera équipé d'un système de propulsion électrique pour la mise en orbite et le maintien à poste. Il s'agit du 53e satellite confié à Arianespace par SES.

La société luxembourgeoise a également sélectionné Arianespace pour le cinquième lancement de quatre satellites O3b, qui rejoindront le reste de la flotte de cette constellation en orbite terrestre moyenne (MEO) en 2019 avec un lanceur Soyuz depuis la Guyane française.

Arianespace a ainsi été chargée par SES du lancement des 20 premiers satellites de cette constellation. Après les 12 premiers de la flotte mis en orbite par Arianespace en 2013 et 2014, les quatre suivants le seront l?an prochain.

Ces 20 satellites, placés en orbite à près de 8 000 km au-dessus de la Terre, forment le premier socle d?une flotte à haut débit et grande puissance.

Le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, s'est félicité de la "force du partenariat" avec SES depuis trois décennies. "Notre carnet de commandes en atteste, avec dix satellites à mettre en orbite dans le cadre de quatre lancements pour le compte de SES d'ici à 2021", dit-il, cité dans le communiqué.

Le lancement de SES-17 "renforce notre relation avec Arianespace de même que notre engagement envers l'industrie spatiale européenne", a de son côté souligné Martin Haliwell, directeur technique central de SES.



© AFP
Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Multimédia
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg