logo Moov
           Nocomment
Tour de Mada cycliste : Quand la peste et les connections aériennes jouent un Tour
(06-12-2017) - On ne peut pas tout avoir. Francis Ducreux l’a appris hier à son arrivée à Toliara où le Tour de Mada devait partir ce jeudi.
-
-
© TELMA Madagascar
Autant le dire, les nouvelles ne sont pas du tout bonnes pour les délégations étrangères. D’abord pour les Congolais qui sont bien arrivés à Tana mais avec seulement deux vélos pour les quatre coureurs. « Si leurs vélos n’arrivent pas à temps, ils risquent de répartir sur le champ », explique Francis Ducreux qui n’est pas à problème près car deux de ses collaborateurs ont vécu des fortunes diverses à cause des connections aériennes qui font que le Directeur de course, Laurent Bezeaux, et le responsable de la photo finish, Nikema, arriveront à Toliara avec du retard.

Il y a ensuite les problèmes liés à la peste ayant déjà entraîné le forfait de nos amis belges mais même les Français ne sont venus qu’à trois et il va falloir leur trouver un quatrième coéquipier malgache.

Les Réunionnais ont le même problème car la délégation conduite par Henriette Armand ne comprend que trois coureurs tout simplement par que certains parents ont interdit à leurs fils de venir par crainte de la peste.

Sur ce chapitre pourtant, le Tour à investi dans la prévention en achetant des thermomètres pour contrôler tous ceux gravitent autour de cet événement. Comme il y a aussi une ambulance médicalisée tout au long du parcours, cela devait suffire à rassurer tout le monde. Enfin on l’espère.

Clément RABARY

Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Sport
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg