logo Moov
           Nocomment
Football- Elections : L’ingérence de l’Etat complique les débats
(19-12-2017) - Quand un responsable de la Commission électorale nationale chargée de diriger les élections au sein du football est convoqué à la Brigade de recherche de la Gendarmerie ou lorsque le ministre des Sports invite la FMF à ouvrir toutes les portes afin de permettre à tous les candidats de se présenter, c’est que les choses deviennent très graves.
-
-
© Midi Madagasikara

Dès lors on comprend que les élections au sein de trois ligues notamment Bongolava, Haute Matsiatra et Vatovavy Fitovinany, tardent à rendre leur verdict.

Car cette pression étatique, loin de résoudre cette crise, ne fait que rajouter de l’huile sur le feu à tel point que tout risque de s’embraser d’un moment à l’autre.

Section en veilleuse. En fait, les dés étaient pipés dès le départ quand la Ligue de Bongolava sort d’on ne sait où, une section de Fenoarivobe alors que ce n’est pas un secret pour personne que cette section a été en veilleuse depuis longtemps. Contrairement à la section de Nosy Varika qui, preuve à l’appui, a bel et bien organisé des compétitions durant l’année, mais c’est plutôt le directeur régional des Sports qui a décidé de la mettre en veilleuse.

A Fianarantsoa et pour montrer qu’on est contre l’éviction de la candidature de Maman’i Gan, on est allé jusqu’à fermer le stade d’Ampasambazaha. Pire, certains hommes de la Place Goulette vont jusqu’à proposer de nouveaux textes pour régir les élections en football alors qu’ils ont bien servi lors des élections de 2013. Selon certaines confidences, le MJS serait partisan d’une élection « Portes ouvertes » qui est contraire à l’éthique d’une structure fédérale.

Des élus fonctionnaires. Quand on sait que certaines personnes font pression sur des élus fonctionnaires au sein des sections avec des menaces d’affectation de poste, on se dit qu’il serait temps d’y mettre un frein.

Bref, il y a des coups bas sans doute pour faire élire un candidat à la présidence de la Fédération malgache de football. Reste à savoir qui, car sur ce dernier point, l’avis des férus du football se rejoint sur un point comme quoi le nouveau président du football malgache devrait être un homme du terroir à même de maîtriser tous les rouages de la scène mondiale afin de permettre à cette discipline de se développer davantage. Bref, un homme intègre issu de ce milieu du ballon rond malgache et qui possède suffisamment d’expérience en la matière.

Un profil qui ne se discute pas et encore moins qu’on ne marchande pas, car acheter des voix n’est pas le meilleur moyen d’aider le football. Il faut avoir la conviction et surtout avec une certaine autonomie pour ne pas se mettre au service de la politique. Et croyez-le, un tel profil ne court pas les rues et qu’il ne serait pas difficile de trouver «the right man at the right place ».

Clément RABARY



Bookmark and Share

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Sport
Vous êtes à Antananarivo :
Contactez nos journalistes :
  Tel. 034 00 301 50
         034 00 173 54

Vous êtes en province :
Envoyez les reportages de votre région !
Moov les diffusera
E-mail : editorial@dts.mg
Autres sites du groupe : www.telma.mg | www.mvola.mg