Vous êtes ici

06-06-2018 par Seheno

« Toujours garder la tête du classement et donner le meilleur de nous-mêmes », telles ont été les déclarations de Nono Rabekoto concernant le classement actuel de rallye à Madagascar. En grand amateur de rallyes, d’ancien pilote pas si ancien que cela, il nous parle de son club ASACM, de la relève du club et du rallye en général ainsi que de ses joies et peines.

Midi Madagasikara

 

« Là, je peux dire que je suis fier avec le titre de Fred Rabekoto et d’Andry Tahina, en tête du rallye Motul qui les met 1ers au classement général, 1ers chez les jeunes pilotes, 1ers dans la classe N 4. Ce ne fut pas une mince affaire. Il fallait des dures mais sages décisions, et voilà le résultat ».

Avec son fils Fred en fait, il n’avait pas à le former. « Son frère Titi, paix à son âme, lui a inculqué la passion du rallye. Titi a joué et a gagné des titres. C’est toujours son modèle. C’est lui qui l’a initié, lui a tout appris ».

 

En 2014, il fait le slalom, et en 2015 il le gagne. Puis il a décidé de faire des compétitions de rallye mais en 2 roues motrices. Puis ils ont décidé de changer en 4 roues motrices. « C’est la seconde année qu’on court dans cette catégorie et cela nous va. Le tandem Fred-Tahina aussi marche bien. Ils ont changé de voiture et voilà le résultat. Cela a réussi ». Le père est fier de son fils et son coéquipier. « L’unique problème, si c’est un problème c’est qu’il suit ses études à l’étranger. Il faudra coïncider des compétitions avec les vacances. On fera tout pour qu’il soit là pour la prochaine manche ». Car lors de cette manche, Fred-Tahina seront en tête de file, l’équipage à vaincre car ils mènent au championnat. Quant au père président du club, il pense et rêve de continuer.

 

 « Après Voahangy Rakotonirina, j’ai pris la présidence du club qui n’a pas rajeuni les pilotes en 15 ans. Mais l’organisation, la tenue des courses et les charges financières sont lourdes. On fera tout pour briller pour que les sponsors nous suivent. On va faire le maximum.»

 

Anny Andrianaivonirina


Seheno