Vous êtes ici

18-07-2018 par Seheno

Le rallye du Mangoro de ce week-end promet des belles bagarres en perspective, en raison de ce tracé inédit et long de 392 km dont neuf épreuves spéciales distantes de 169 km

© Midi Madagasikara

 

Un parcours idéal pour remettre les choses à leur place, car la plaisanterie a assez duré, estiment tous les anciens qui viendront avec la ferme intention de remettre les choses à leur place.

Le rallye du Mangoro comptant pour la 4e manche du championnat de Madagascar débutera ce vendredi pour ensuite enchaîner samedi et dimanche sur un tracé inhabituel, car se déroulant autour de Moramanga comme son nom l’indique. Un choix judicieux pour le club TASAMM qui entend ainsi relancer la lutte pour le titre et cette première place des frères Randrianarivony, Rivo et Ando, sur une Subaru Impreza.

 

Vielle garde.

Cet équipage va subir logiquement les attaques orchestrées par la vielle garde avec notamment Tahina Razafinjoelina qui a rappelé l’autre Tahina pour l’aider à bord de la Subaru.

Mais le danger viendrait aussi du Team Mika Faniry car Yves et Nitro vont s’aligner au départ avec la Mitsubishi Evo 10. On ne se méfiera jamais assez de Teddy Rahamefy au volant d’une Ford Ranger tout comme Haja Danielson qui viendra avec la Ssangyong Action Sport.

On citera aussi Fred, le fils de Jeannot Rabekoto, qui semble avoir pris goût aux rallyes comme son regretté frère Titi, et avec la même fougue et sur une autre Subaru Impreza.

 

Et dans cette liste de prétendants à la victoire, on ferait une erreur en ne citant que ce « Golden Boy » de Mathieu qui se présente avec une Nissan et surtout avec son navigateur attitré Tsiresy. Même avec une 2CV, ce pilote hors pair est capable de s’imposer dans un rallye. Car il a non seulement le talent, mais aussi la volonté d’aller plus vite que les autres et sans chercher à gérer la course. Le premier arrivé et le mieux servi semble être sa devise. Et Mathieu Andrianjafy y croît.

Ils seront en fait 26 équipes dans ce Rallye du Mangoro pour cette quatrième manche du championnat de Madagascar qui figure parmi les rallyes les plus relevés. Doté d’un coefficient de 1,6  donc à même de bouleverser la hiérarchie, ce rallye sera pris très au sérieux par les concurrents.

 

Clément RABARY


Seheno