Vous êtes ici

20-05-2019 par Seheno

Le Rallye Motul organisé par la FMMSAM a rendu un verdict assez inattendu avec le sacre de l’équipe Bona- Ny Anjara sur une Subaru. Posté en embuscade, cet équipage a su mettre à profit la puissance de la voiture alliée à un savoir-faire de deux hommes qui n’ont jamais douté dès samedi après-midi.

© Midi Madagasikara

 

La course pour le titre a connu une autre surprise. Contre toute attente en effet, Bona, de son vrai nom Hariandry Razakaboana a surclassé tout le monde sur sa puissante Subaru et aidé par son co-pilote Ny Anjara Rajaonalisoa. Une très belle surprise mais aussi une victoire pour la FMMSAM qui reste en tête malgré la mésaventure de leurs portes drapeaux en l’occurrence les Randrianarivony, Rivo et Ando, victimes d’une crevaison et qui ont dû se contenter de la 7ème place du général.

 

Hendry dans le top 10.

Hery Be, l’un des favoris du lot, a connu pire en étant victime d’une sortie de route lors de la journée du samedi.

Et pour tout dire, la belle opération est pour Fred Rabekoto qui, comme à Antsirabe, reste à la seconde place avec sa Subaru, montrant ainsi que la relève est en train de prendre forme puisque dans la foulée, le jeune Hendry a aussi su puiser dans ce qui lui restait d’énergie pour figurer dans le top 10 avec sa Peugeot 207 et aux côtés de son ami Mick.

 

Le Rallye Motul a aussi montré que dorénavant, il va falloir compter avec T2M. Un razzia ou presque puisqu’il faut tenir compte de l’abandon de la Nissan Navarra de Mathieu et Tsiresy sans raison apparente. Distancés, les deux hommes ont tout simplement choisi de s’arrêter.

 

Les autres T2M étaient pourtant aux avant-postes avec Teddy et Herman en troisième place avec sa Ford Ranger. Ils sont suivis de Davonjy et Tsila sur une Foton Tunland ainsi que Danielson et Rivo sur la Ssangyong à la 5ème place devant Freddy et Jimmy sur leur  Isuzu D Max. Si cela n’est pas suffisant pour sonner l’alerte, cette sacrée performance signe le changement d’une nouvelle ère dans les rallyes malgaches.

Les T2M ont réalisé un authentique exploit en figurant aux six premières places d’une course qui est loin d’être facile avec 15 voitures à l’arrivée sur un lot de 33 équipages.

 

Clément RABARY


Midi Madagasikara