Vous êtes ici

01-08-2020 par L'Express de Madagascar

Le Goethe Institut lance un appel aux bédéistes, dans le cadre de son projet « Movements and Moments ». Une initiative qui se veut rallier les artistes.


Copyright Image : L'Express de Madagascar


Des concepts ancrés dans la réalité de notre société actuelle, le tout s’illustrant à travers une bonne dose de passion et d’innovation. C’est ce que le Goethe Institut, représenté activement par le Cercle GermanoMalagasy/Goethe Zentrum à Madagascar prône continuellement auprès des artistes nationaux.
Continuant sur sa lancée, cette institution culturelle allemande continue sa promotion à travers une collaboration culturelle à l’échelle internationale. Ainsi, dans le cadre de son projet « Mouvements et moments&Générations féministes », le Goethe Institut convie des graphistes, des écrivains, des auteurs et des scénaristes de tous horizons à se fédérer pour la réalisation d’une bande dessinée anthologique qui regroupera une dizaine d’histoires autour du thème « les mouvements féministes autochtones et les militantes du Sud ».
Pour ce faire, il faut rejoindre le site pour les modalités de participation. Le projet de bande dessinée privilégiera les récits biographiques d'un activiste notable ou le récit de tout un mouvement, ainsi qu’une histoire destinée à un large public qui illustre des activistes ou des mouvements marginalisés.

Les bédéistes qui souhaitent participer à ce projet se doivent ainsi de laisser la part belle à cette forme démocratique de la bande dessinée comme outil de témoignage, d'éducation et d'activisme.
A travers leur créativité et leur talent respectif, ils doivent pouvoir s’imprégner des récits du féminisme au-delà de cette perspective occidentale à laquelle il est souvent rattaché. Honorant cette fois le mouvement vu par les féministes du Sud, ce projet de bande dessinée anthologique étoffera les informations sur ces mouvements et leurs militants. Mettant ainsi en valeur chacune des régions où ce militantisme est actif, ainsi que ses plus ferventes militantes, le projet « Mouvements et moments&Générations féministes » vise à rendre visibles ces histoires cachées.