Vous êtes ici

24-08-2019 par L'Express de Madagascar


Copyright Image : L'Express de Madagascar

Dernière ligne droite. L’opérationnalisation de l’Application Unique pour la Gestion Uniforme des Ressources humaines de l'État (AUGURE), est en marche. Toutes les bases de données permettant l’édition d’un état définitif sur le nombre des agents de l’État seront verrouillées le 30 août selon les directives du premier ministre. Un rappel effectué par les responsables de l’AUGURE lors des descentes effectuées hier au sein de plusieurs départements ministériels.

« Tous les agents de l’État, quel que soit leur statut, sont invités à vérifier leur rapprochement auprès des personnes en charge de ressources humaines de leurs départements respectifs sous peine de ne pas être inclus dans la liste définitive des fonctionnaires » explique Dera Harimanana Ravelonahina, chef de service du personnel administratif du ministère de l’Education Nationale. Ce ministère étant l’un des ceux dans lesquels le logiciel AUGURE est opérationnel compte encore mille quatre cent soixante dix en situation  irrégulière selon les responsables. « Être en situation irrégulière ne signifie pas que ce sont tous des fonctionnaires fantômes. Il se peut que certains soient à la retraite, décédés ou ayant des contrats expirés en attente de renouvellement » précise Falison Rakotovao, chef de service de l’enseignement secondaire. Quatre-vingt-dixsept mille fonctionnaires sont inscrits sur le logiciel présentement dont quatre vingt-neuf mille sont actifs, mille en contrats expirés, cinq cent cinquante décédés et six mille cent encore inscrits dans l’AUGURE. Ce rappel est un avertissement dans la mesure où, dorénavant, les fonctionnaires non inscrits se verront suspendre leurs soldes après la date butoir.