Vous êtes ici

14-11-2019 par Midi Madagasikara

Le Trophée du Jeune Entrepreneur (TJE) est un passage vers l’excellence pour les jeunes promoteurs.


Copyright Image : © Midi Madagasikara
En 2003, l’opérateur économique Andry Rajoelina, alors dirigeant d’Injet, entreprise spécialisée dans la publicité, était parmi les concurrents du Trophée du Jeune Entrepreneur. Enrichissant Grâce à son projet sur l’impression numérique et affichage grand format, l’actuel Président de la République avait gagné haut la main ce concours qui prime avant tout, la créativité des jeunes entrepreneurs. Par la suite, son parcours a démontré que le passage dans ce genre de concours est très enrichissant en termes de développement personnel. La preuve, il est devenu actuellement Président de la République. D’autres jeunes talents de l’entrepreneuriat lui ont emboîté les pas et ont tous fait montre de compétences particulières dans la manière de monter des projets. Parmi les plus connus, mais aussi les moins connus, on peut citer entre autres lauréats du TJE Chan Kit Jaco (COPEFRITO, produits halieutiques) en 2004, Harilala Ramanantsoa (Madavision, événementiel) en 2005, Johanne Raharinosy (Teknet, nouvelles technologies ) en 2006, Ambinintsoa Randrianaivo (Gastro Pizza restauration) en 2008, et plus récemment, Miora Raharimanana (Orlando Service, bureaucratie, informatique et édition) en 2015, Andry Raveloson (Sodimilk, fabrication de fromage et exportation d’épices et d’huiles essentielles), Mihanta Malala Randriantsoa (Jacarandas), Sanda Andriantonga (Vatolahy, production de briques compressées) Deux catégories Qui succéderont à ces lauréats ? La réponse sera pour bientôt puisque la 15e édition du TJE est maintenant, complètement lancée. Plus exactement, on est à J – 25 de la date de clôture du dépôt des dossiers. « Les participants ont encore jusqu’au 9 décembre pour soumettre leur candidature » déclare Ndrina Ralaimanisa, Directeur de la Communication Institutionnelle et des Relations Publiques de BNI Madagascar. Depuis l’édition 2018, ce prestigieux concours destiné aux chefs d’entreprise de moins de 45 ans compte deux catégories : TJE Croissance + et Startup TJE. La première s’adresse aux jeunes propriétaires et chefs d’entreprise confirmés, ayant plus d’un an d’existence et un chiffre d’affaires d’au moins 60 millions d’Ariary. Le Lauréat bénéficiera pour la première année d’un crédit à taux zéro pouvant aller jusqu’à 100 millions ar. afin de développer davantage ses activités. La deuxième catégorie s’adresse aux jeunes porteurs de projets innovants, à la recherche d’un tremplin, pour se faire un nom dans le paysage de l’entreprenariat malagasy. BNI Madagascar offrira au vainqueur, une aide financière non remboursable et un pack ORINASA (compte courant, chéquier, carte visa LOKANGA, compte MVOLA, Assurances Miarina, BNI-NET, mobile banking) pendant un an pour développer ses activités. Les partenaires pour le STARTUP TJE, NEXTA accompagnera également le lauréat avec le coworking space, mentorat, réseautage, formations et visibilité , et TELMA attribuera une connexion internet 4 G d’un an pour que la banque digitale soit accessible plus facilement. «La tenue de ce concours, cette année encore, se conjugue parfaitement avec le Programme national FIHARIANA et le programme PEJAA pour la promotion de l’entreprenariat ; la Plateforme intégrée de développement des PME au sein de BNI MADAGASCAR, permet de fédérer les ressources nécessaires aux PME pour leur permettre de développer des solutions innovantes et accélérer davantage leur croissance », rappelle Ndrina Ralaimanisa. R.Edmond.