Vous êtes ici

20-05-2022 par Midi Madagasikara

Madagascar Airlines qui regroupe Air Madagascar et Tsaradia est bien partie pour sa relance. La compagnie vient de renforcer sa flotte avec l’entrée de deux autres ATR 72.


 

Madagascar Airlines n’est plus la seule compagnie aérienne au monde à n’avoir qu’un seul avion dans sa flotte. En effet la flotte de sa filiale Tsaradia constituée auparavant d’un seul ATR 72 passe à trois appareils du même type. Une bonne option pour la compagnie dont les dirigeants ont réussi à réintégrer ces deux appareils qui étaient déjà dans sa flotte, mais qui ont été immobilisés depuis la crise sanitaire. « Ce passage à trois ATR nous permet d’augmenter les offres et de mieux faire face à l’augmentation des passagers, consécutive à l’ouverture des frontières » explique Mahery Andriamamonjy, Directeur général par intérim de Tsaradia et non moins Directeur général adjoint en charge des opérations aéronautiques de Madagascar Airlines. Ce renforcement de la flotte permet à la compagnie de sillonner les différentes régions du pays avec pas moins de 25 fréquences hebdomadaires dans des destinations majeures comme Sambava, Fort-Dauphin, Antsiranana, Nosy-Be, Sainte-Marie, Toamasina ou encore Toliara… Et les efforts de la compagnie ne vont pas en rester là puisque le quatrième ATR est attendu pour bientôt. 

Notons que ces ATR desservent les réseaux domestique et régional dont la flotte est encore appelée à être  renforcée. On apprend, en effet, que les négociations pour l’acquisition en « dry lease » de l’ Embraer 190 sont actuellement à un stade avancé. Une lettre d’intention est déjà signée, selon nos informations. En ce qui concerne le réseau long courrier, on rappelle que pour le moment, Air Madagascar loue, un Airbus A330-900 à travers un contrat ACMI (Aircraft, Crew, Maintenance, Insurance). « Nous avons opté pour cette formule afin de maintenir notre présence sur le marché, tout en nous efforçant de ne pas perdre de l’argent », explique Mahery Andriamamonjy. En tout cas, malgré les difficultés rencontrées par Air Madagascar, qui est d’ailleurs en plein redressement judiciaire, les dirigeants de la compagnie ne baissent pas les bras. Le plan de redressement sera bientôt bouclé et la compagnie envisage l’acquisition en « dry lease » d’un Boeing 787-900 pour son réseau long courrier. L’envol continue vers une nouvelle destination qui s’appelle la… « réussite ».

R.Edmond.