Vous êtes ici

27-07-2019 par L'Express de Madagascar

Le Fonds monétaire international (FMI) a achevé hier la cinquième revue du programme FEC.


Copyright Image : L'Express de Madagascar

Le régime Rajoelina réussi son test. Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé hier la cinquième revue du programme Facilité élargie de crédit (FEC) en faveur de Madagascar. Ce qui ouvre au décaissement de 43,5 millions de dollars

Madagascar a poursuivi la mise en œuvre des réformes appuyées par le programme FEC et les résultats ont été satisfaisants. Le gouvernement continue de déployer des efforts pour renforcer la stabilité macroéconomique, promouvoir une croissance forte, inclusive et pérenne, relever les niveaux de vie de la population, lutter contre la pauvreté et la corruption et progresser dans la gouvernance.

« La mise en œuvre du programme soutenu par la FEC est restée satisfaisante jusqu’à fin 2018 et devrait rester sur la bonne voie en 2019.Les autorités ont respecté tous les critères de performance pour la fin de 2018, malgré un manque à gagner dans la collecte des recettes intérieures. Cependant, l’objectif indicatif relatif aux dépenses sociales prioritaires sur financement intérieur a été manqué », avait déclaré Charalambos Tsangarides, le Chef de mission pour Madagascar, qui s’est rendue à Antananarivo du 29 mai au 11 juin 2019.

Depuis l’accord au titre de la FEC approuvé le 27 juillet 2016, pour une durée de 40 mois, et l’accès supplémentaire accordé le 28 juin 2017, le total des décaissements y afférent a atteint 219,1 millions de DTS (302,8 millions de USD). Ces décaissements, effectué au fur et à mesure de l’achèvement des précédentes revues, ont renforcé les réserves en devises du pays et servi de catalyseur pour le soutien financier des bailleurs de fonds.

 

Lova Rafidiarisoa