Vous êtes ici

30-04-2021 par Midi Madagasikara

Une Malgache est encore en lice à The Voice France dans l’équipe de Florent Pagny. Marghe entre en scène demain soir pour la grande nouveauté de la saison, les Cross-Battles. Pour la première fois dans l’histoire du télé-crochet, les coaches vont devoir s’affronter dans des battles d’un nouveau genre, entre stratégie et claques vocales. Fière de son identité malgache, la native de Befelatanana nous a accordé une interview exclusive, vingt-quatre heures avant sa prestation.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

MIDI Madagasikara (MIDI) : Qu’est ce qui t’a poussé à participer à The Voice ?

Marghe : « C’est déjà toute petite que je suis fan de l’émission The Voice. Le déclic est venu après avoir participé à des concours de chants à Madagascar, je me suis dit, pourquoi ne pas tenter ma chance. Le parcours a été dur pendant 5 ans et j’y suis arrivée cette année. Je me sentais vraiment prête. La chanson de Loïc Nottet Monsieur, Madame m’a portée chance lors du casting avant les auditions à l’aveugle ». 

 

MIDI : Durant tes trois prestations, qu’est-ce-qui t’a marqué le plus ?

Marghe : « Il y deux choses. Lors des Battles, j’ai chanté avec une chanteuse qui est devenue par la suite une copine. Nous voulions rendre fier notre coach et c’était un vrai duo. Lors des K.O, c’est épreuve on s’est dévoilé un peu. J’ai envoûté mon coach et les autres. Et c’est bien d’arriver à transporter le cœur du public et des coaches. Cela donne plus de confiance ».

 

MIDI : Comment s’est déroulé la préparation entre les répétitions, les shows et le voyage Poitiers – Paris ?

Marghe : « La production nous fait passer un test PCT et il faut qu’on soit testé négatif à la Covid. C’est très important le coaching et d’assister aux répétitions en présentiel. Et j’habite à Poitiers, et je fais un trajet d’une heure pour rejoindre Paris ».

 

MIDI : On vous entend souvent parler de Madagascar à l’antenne. Pourquoi ce choix de mettre en avant Madagascar ?

Marghe : « En soi, mettre en évidence mon identité culturelle, je suis blanche (vazaha), mais, je suis métisse. Je suis née à Befelatanana et j’ai vécu à Madagascar jusqu’à l’âge de 15 ans. Ce sont mes origines et je suis fière d’être une métisse malgacho-italienne. J’ai même un pseudo Mada qui veut dire Marghe et Davico qui mélange la culture malgache et italienne. Je parle couramment malgache et ça me manque un peu de ne pas le pratiquer plus souvent ».

 

MIDI : Penses-tu chanter en malgache dans l’émission ?

Marghe : « Bien sûr, que j’aimerais chanter en malgache, mais, le choix de chanson ne dépend pas que de moi, mais, c’est décidé ensemble avec la production ».

 

MIDI : Est-ce que tu es en contact avec les anciens talents malgache de The Voice ?

Marghe : «  Avec Ludysoa et Nathan, on s’écrit de temps en temps. On a vécu la même chose et on partage nos expériences. Je suis en contact avec Tom Rochet, car on est tous deux membres du jury du concours de chants de la RNS ».

 

MIDI : Un petit message pour tes fans ?

Marghe : « The Voice, c’est une expérience, une aventure. Et je n’aimerai pas décevoir mes fans. Pour ceux qui me soutiennent, il ne faut jamais lâcher, dès fois on est déçu. Quand on veut, on peut. Il faut croire en soi ».

 

Propos recueilli par T.H