Vous êtes ici

20-09-2019 par Midi Madagasikara

Le tennis, c’est une discipline où les Malgaches excellent tant sur la scène régionale qu’internationale. Mirindra Fanomezantsoa est une relève prometteuse de la petite balle jaune malgache.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

À 11 ans, Mirindra Fanomezantsoa rêve de devenir joueuse de tennis professionnelle. Au sein de l’Association Sportive Universitaire d’Antananarivo, son entraîneur Basile Ramanantoanina croit en son talent et sa capacité.

Une détermination sans faille, un mental d’acier, et de grandes capacités sportives : Mirindra Fanomenzantsoa a toutes les qualités et tous les atouts pour devenir une grande joueuse de tennis. Si Mirindra est une sportive dans l’âme, rien ne la prédestinait à faire du tennis. Toute petite, elle faisait de la danse classique qu’elle continue de pratiquer aux Cygnes, ESCA. C’est en accompagnant son frère, Eric Razafinarivo à l’entraînement qu’elle a pris goût au tennis. « Elle ramassait les balles sur les courts en 2016. Basile lui a donné une raquette et c’est comme cela qu’elle a décidé de faire du tennis, son sport favori » a souligné, sa mère. Pour une débutante, elle se révèle très douée. En 2016, lors d’une première compétition après quelques mois de pratique, Mirindra a été sacrée championne du Master Cup chez les U8. Et c’est à partir de ce résultat que ses parents se sont rendus compte qu’elle a la capacité de devenir une bonne joueuse capable d’aller plus loin. Entourée de techniciens, elle travaille avec un coach, un préparateur physique, un nutritionniste …..sa technique, son endurance et sa santé. Tout pour faire le meilleur parcours possible.
Mais on peut dire que Mirindra avance, et progresse vite. A l’âge de 10 ans, elle est vice-championne des U12 contre Miarana Andrianafetra au Championnat de Madagascar. Cette année, elle a tout raflé, championne de Madagascar en U12 contre Iriela Rajaobelina ( 6/2 – 6/4), championne 4e série dames contre Fikasana Rakotomalala ( 6/3 – 6/3) et vice-championne en 3e série dames contre Miotisoa Rasendra (6/3 – 6/4). Au championnat de la ligue Analamanga, elle a été sacrée en U12, 4e serie dames et vice-championne en 3e série. Elle a obtenu en tout 19 coupes et trophées.

Entraînement intensif. Elle s’entraîne désormais deux heures par jour sur les courts de l’ASUT à Ankatso. Un rythme qu’elle accepte avec courage et lucidité. Elle est suivie par Alain Daniel Ralibert son préparateur physique tous les mardi et dimanche. La question de la santé et de la diététique n’est pas en reste pour accompagner sa croissance. Mais entre les compétitions et les entraînements, elle doit aussi trouver le temps d’être une bonne élève. Elle est actuellement en classe de sixième à La Francophonie. En classe, c’est une excellente élève et elle figure toujours parmi les trois premiers. L’objectif pour Mirindra est de terminer major de sa classe. « Pour l’heure, elle suit le cours normal car son emploi du temps en classe permet de jongler à la fois le tennis et les études » a continué sa mère. À l’avenir, elle pourrait suivre un cours par correspondance avec CNED. “J’aime bien l’école, et c’est mon vrai moment de plaisir » a-t-elle expliquéComme les petites filles de son âge, Mirindra aime danser et chanter

A son âge, elle a son avenir tout tracé devant elle, celui d’ une joueuse professionnelle. Mirindra a comme idoles, la japonaise, Naomi Osaka, la Canadienne, Bianca Andreescu côté dames et le Suisse, Roger Federer chez les hommes. « Ces deux joueuses sont les stars montantes de la discipline » a annoncé, Mirindra. Une chose est sûre le nom de Mirindra est à suivre dans le milieu du tennis malgache.

T.H