Vous êtes ici

07-03-2020 par L'Express de Madagascar


Copyright Image : L'Express de Madagascar

 

La nageuse du club Cosra Vakinankaratra, Idealy Diaritiana Tendrinavalona se rapproche de la porte des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (24 juillet au 9 août). Agée de 19 ans, la spécialiste de dos a fait preuve des bonnes performances ces dernières années.

Elle occupe la deuxième place du classement national à l’issue du dernier test au mois de novembre, derrière la boursière de Thaï­lande, Murielle Rabarijaona de Saint-Michel. Tendry suit ainsi les traces de ses deux grandes sœurs, Hasina Diamondralalaina Tianarisoanavalonirina et Domoinanavalona Amboara­tiana, des championnes de leur époque. Elle s’est lancée à pratiquer la natation à l’âge de 4 ans. Elle était la meilleure nageuse nationale catégorie poussine en 2016 et 2017, en réalisant la meilleure performance en 50m dos.
L’Antsirabéenne avait signé son premier record national en 200m papillon, alors qu’elle était encore benjamine. À chaque cham­pionnat national, elle a l’habi­tude de rafler des ti­tres nationaux entre autres en 50m, 100m, 200m dos, en 100m papillon et en 200m quatre nages.

Tendry est à présent la détentrice des records de Madagascar du 200m dos sur bassin de 50m, du 200m papillon et dos petit bassin. Elle avait toujours porté haut les couleurs nationales à des compétitions internationales en raflant des médailles et actualisant les records ou meilleures performances. Sa première sortie date de 2015, au Meeting de l’océan Indien à la Réunion.
Tendrinavalona faisait plus tard partie des mem­bres de la sélection nationale aux Jeux de la CJSOI à la Réunion en 2016, puis au stage de haut niveau en Chine en 2018. Et dernièrement, étant la meilleure nationale du pays, elle a représenté la Grande île au championnat du monde en Corée du Sud en 2019 et par la suite au championnat d’Afrique des jeunes la même année.
Compte tenu de ses performances, elle avait bénéficié d’un stage en vue de la préparation aux JO 2020 en Afrique du Sud au mois de janvier. De plus, elle était la seule des quatre membres de la délégation au cham­pionnat CANA zone IV à Gaborone à remporter la médaille d’or. Tendry s’y est offert l’or du 100m dos (1.08.02) outre l’argent du 50m dos et du 200m dos.

Et récemment ce week-end au championnat national sur bassin de 25m à Mahajanga, elle avait actualisé l’ancien record en 200m dos de Harijesy Razafin­dramahatra de 2. 25. 70 contre 2. 27. 80. «Mon principal objectif est de décrocher le ticket pour les JO de Tokyo aux prochains championnats de Madagascar sur bassin de 50m au mois d’avril », lance Tendry. En période de préparation, elle effectue trois séances d’entraînement de deux heures par jour, six jours sur sept, en gérant en même temps ses études. Elle est en classe de première au lycée privé Saint Joseph à Antsirabe